Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Les sénateurs du groupe parlementaire PDCI-RDA « expulsés» par le Président de la Commission des affaires sociales et culturelles
 

Côte d'Ivoire: Les sénateurs du groupe parlementaire PDCI-RDA « expulsés» par le Président de la Commission des affaires sociales et culturelles

 
 
 
 9367 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 novembre 2020 - 08:19




Le projet de loi portant Code de la santé publique vétérinaire a été adopté aujourd'hui par la Commission des Affaires sociales et culturelles (CASC)du Sénat en l'absence des sénateurs du Groupe Parlementaire PDCI-RDA.


Coffi Michel Benoît, Président de la Commission a prié les sénateurs proches de Bédié de quitter la salle de 500 places de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix transformée pour l'occasion en hémicycle. Parce que leur déclaration après la lecture de l'exposé des motifs par le ministre des Ressources animales et Halieutiques, Moussa Dosso, n'allait pas dans le sens qu'il aurait souhaité.


Kouadio Kpli Delphin, sénateur élu de la région de l'Iffou désigné par le groupe parlementaire PDCI-RDA puisque le groupe parlementaire RHDP n'a pas voulu prendre la parole s'est plutôt prononcé sur l'incarcération de ses collègues arrêtés à la residence du Président Bédié, notamment Séru Bi N'Guessan et Bassy-Koffi Koffi Lionel Bernard.


Dans la déclaration, il a sollicité la solidarité de tous les sénateurs pour la libération de leurs collègues. Kouadio Kpli Delphin a été recadré par le Président de la Commission des Affaires Sociales et Culturelles, qui a estimé qu'il était hors sujet.


 

Malheureusement, il a poursuivi la lecture de la déclaration. Irrité, le Président de la Commission a interrompu Kouadio Kpli dans sa lecture qui n'a pas apprécié et il s'en est suivi des "échauffourées" entre les deux groupes parlementaires. L'incident clos, le Président a prié le Sénateur de la région de l'Iffou de sortir de la salle qui a été suivi automatiquement par ses collègues du groupe parlementaire PDCI-RDA.


Une fois hors de la salle, Alain Caucauthrey, Président du groupe parlementaire à indiqué que le message du PDCI-RDA est et reste, la libération des sénateurs incarcérés.


"Nous avons des collègues Sénateurs qui sont aux arrêts et nous avons effectué des démarches tant au niveau de l'Institution qu'est le Sénat qu'au niveau de toutes les structures parlementaires qui pourraient nous aider à faire libérer nos collègues. Là nous sommes venus dans le cadre de la séance relative à l'adoption du projet de loi sur le code de la santé publique vétérinaire. Et bien la déclaration que nous avons voulu faire pour appeler les Sénateurs à la solidarité pour la libération de nos collègues avant d'intervenir sur le projet de loi soumis à examen, le Président de la Commission a estimé qu'on n'avait pas à parler de cette affaire ; et ils nous ont invités à sortir donc nous sommes sortis. Je trouve ça dommage au niveau d'un Parlement. Qui est le lieu où on s'exprime, où on parle. Alors peut-être que c'est nous qui ne comprenons pas bien de quoi il s'agit. Mais nous, nous avons compris qu'au niveau du Parlement celui qui a quelque chose à dire il le dit en respectant les autres. Jusqu'à ce qu'on nous interromps, nous étions d'abord dans le délai au niveau du timing, nous étions courtois à l'égard de tous les collègues donc nous ne comprenons pas. Je trouve un peu dommage qu'on se comporte ainsi », a déclaré, Alain Caucautrey.


Pour les travaux à venir, il a promis que les sénateurs du groupe parlementaire PDCI-RDA seront présents dans l'hémicycle pour porter le message et espèrent qu'ils termineront leur message.


"Nous sommes dans une situation, on ne peut pas nous empêcher de parler de cette situation, donc on en parlera chaque fois qu'une tribune nous sera offerte», a-t-il ajouté.


 

Par ailleurs, les sénateurs du groupe parlementaire PDCI-RDA portaient des écharpes de couleur noir pour disent-ils exprimer leur deuil aux personnes qui ont péri pendant cette crise pré-électorale, électorale et post-électorale».


Il faut noter que deux projets de lois présentés par le ministre du Budget et du portefeuille de l'état ont été adoptés par la Commission des affaires économiques et financières.


Il s'agit du projet de loi portant ratification de l'ordonnance n°2019-307 du 04 mars 2020 portant législation du régime fiscal et douanier applicable du réseau d'évacuation associé à la centrale thermique de production d'électricité à cycle combiné de 390 MW. Enfin du projet de loi portant ratification de l'ordonnance N°2020-440 du 06 mai 2020 portant dérogation aux dispositions du code des marchés publics relatives aux pénalités de retard en matière de marchés et commandes publics.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Les sénateurs du groupe parlementaire PDCI-RDA « expulsés» par le Président de la Commission des affaires sociales et culturelles
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
vous allez plus continuez a deranger les gens a empecher les gens d'avancer restez la seulement!!! ah si vous etes garcon faites une greve de la faim avec votre hkb vous en avez bien besoin tchrrr
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Bien fait. Ce n'était ni le lieu ni le temps de parler de prisonniers responsables de la mort de 87 personnes. On avance...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement