Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Retour sur le blocus devant sa résidence, face au chefs du grand-ouest Bédié révèle qu'il a échappé à une « tentative d'assassinat »
 

Côte d'Ivoire : Retour sur le blocus devant sa résidence, face au chefs du grand-ouest Bédié révèle qu'il a échappé à une « tentative d'assassinat »

 
 
 
 9247 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 27 novembre 2020 - 10:04

Bédié recevant les chefs traditionnels du grand-ouest à sa résidence à Cocody (Ph KOACI)


Henri Konan Bédié, président du PDCI, chef de file de l'opposition ivoirienne a reçu hier jeudi à sa résidence privée à Cocody, des chefs traditionnels du grand-ouest, comme constaté sur place par KOACI.


Face à ces chefs traditionnels, le président du plus vieux Parti ivoirien a raconté les péripéties du blocus dressé devant sa résidence le 3 novembre dernier.


Henri Konan Bédié a fait savoir aux chefs traditionnels qu'au-delà du blocus dressé devant son domicile, il a été l'objet d'une tentative d'assassinat.


 

«Ce qui s’est passé ici, vous en avez reçu les diverses péripéties. Le blocus, je dirais même la tentative d’assassinat, puisqu’ils ont jetés des bombes dans ma maison ici, ils ont forcés les portes chez moi et chez madame pour rechercher, disent-ils, je ne sais quoi. Tout cela nous, nous l’avons vécu. Mais avec le sang froid et la sérénité. Parce que nous savons que le combat que nous menons est une cause noble et juste, et que Dieu ne permet pas que soit vaincu lui qui mène un tel combat », a révélé Henri Konan Bédié aux chefs des régions du Gôh.


Enfin, l'ancien président ivoirien est revenu sur la suspension du dialogue avec le chef de l'Etat Alassane Ouattara qu'il conditionne par la libération des leaders de l'opposition interpellés.


« Il n’est en effet pas possible de continuer ce dialogue sans la libération de tous nos militants, tous nos cadres incarcérés. », a déclaré Bédié.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Retour sur le blocus devant sa résidence, face au chefs du grand-ouest Bédié révèle qu'il a échappé à une « tentative d'assassinat »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
pauvre HKB il sait plus ce qu'il raconte ca fait vraiment pitié de voir ca et la personne veut pas aller au calme dans la dignité. Finalement KKB a vu juste très tôt .
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Écoutez, on va pas passer tout notre temps à écouter un vieux baoulé saoulé raconter ses contes baoulés... Quand tu appelles au terrorisme et à l'insurrection tu t'attends à quoi ? Ça t'a loupé même... Ouattara est un enfant de coeur sinon le chien koudou allait te braiser avec seka seka, dobgo et ble goude...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
ils ont jetéS ..... ils ont forcéS Journaliste impeccable formidable extraordinaire, premier sans deuxième. La même faute de grammaire 2fois dans une petite phrase comme ça montre tout le niveau des ces journaleux....une fois on pouvait penser à une erreur de frappe( une coquille, cela arrive à tout le monde ;—- Mais ...... Lesson de grammaire CE1: Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire AVOIR ne s’accorde pas..... c’est ça qu’il faut retenir d’abord. Mais il s’accorde avec son complément d’objet si celui-ci est placé AVANT lui( exception). Donc : ils ont jeté les bombes - ils ont forcé les portes . LA RÈGLE Numéro 1 2 exception: Ils ont jeté quoi ? Les bombes(Nature=nom Commun , féminin pluriel: fonction complément d’objet direct de jeter- jeté PP ) Ce qui va donner = ils les ont jetées. Ils ont forcé quoi ? Les portes même accord Maintenant ce que notre cher journaleux a écrit , c’est quel accord? quelle règle ? Quel FRANÇAIS???????? Ceci s’appelle LA TORTURE DU FRANÇAIS Ça c’est une leçon de la 3eme année d’une scolarité normale à connaître même au premier trimestre de l’année académique approximativement à l’âge de 8ans; mais notre journaleux ne connaît même pas ....et ce sont les mêmes journaleux que leurs pairs viennent encenser ici dans les commentaires: c’est du vrai journalisme, c’est fantastique patati patatras....., Misère intellectuelle car il faut connaître pour pouvoir apprécier quelque chose. Chaque fois que je lis un article sur ce site je me sens perdu tellement que le français est mauvais et nauséabond, on dirait des élèves de CEP 2 qui écrivent; mais je me suis dit sans être l’enseignant du WEB je vais commencer à donner gratuitement quelques lessons : sur la construction de phrase- la grammaire, la conjugaison et autres. C’est gratuit à 100% .
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Apparemment, le fumeur de crack que tu es n'a jamais appris les règles basiques et subtilités de la ponctuation dans la langue de Molière comme codifiées par l'Académie Française. Sans ponctuations adéquates, aucune expression ou aucun discours n'a de sens. Par conséquent, tes jeux de mots (ou bla bla bla) sont nuls et de nul effet. Peut-on avancer-là "main'nan" comme on le dit dans mon quartier à Bromacoté à gauche derrière le grand manguier ?
 
 il y a 1 mois
Babili
Alors fallu que Monsieur ponctua mon texte au lieu d’être un griot. Du n’importe quoi. Sans argument tu trouves quand même quelque chose à dire. Je te vois plein d’entrain. Bon courage.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Riresss... Ahi, camarade... Je t'ai fait quoi encore aujourd'hui ? Voilà affaire de bété de la confrérie des crabes frontistes. Tu as essayé de corriger avec des efforts suprêmes. Okay, c'est bien ! Un observateur de passage te corrige aussi juste un peu "so-le-ment" et tu lui fais palabres. Ahiii... C'est pas sorcellerie ça. Sinon, pour être grammaticalement correct, il aurait fallu dire dans ton post : "Alors fallut-il que Monsieur..." Tu vois, fais très attention avec la langue de Molière. Be very careful! Voilà pourquoi les Ecritures Saintes Chrétiennes nous disent ceci : "Que celui qui n'a jamais péché lance la première pierre !" Ceci dit, on peut avancer-la ?
 
 il y a 1 mois
Babili
Oh Cousin, jusqu’ici je n’ai mis de blocus devant ta maison ni jeté une bombe dans la cour de celle ci mais mon charabia voulait seulement dire d’apporter les corrections nécessaires à mon texte.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement