Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Assujettissement de la viande à la TVA, une organisation des consommateurs s'insurge
 

Côte d'Ivoire : Assujettissement de la viande à la TVA, une organisation des consommateurs s'insurge

 
 
 
 2499 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 01 décembre 2020 - 09:48


Comme nous le relevions dans un précédent article, l’annexe fiscale 2021, prévoit des assujettissements du riz de luxe à la TVA au taux de 9% ; l’assujettissement de la viande importée à la TVA au taux de 9% ; l’institution d’un droit d’accises sur les produits cosmétiques ; le relèvement du taux du droit d’enregistrement sur les exportations de cacao qui passe de 1,5% à 3%.


Lesdites mesures annoncées font déjà des grincements de dents au sein des consommateurs.


La Coalition Nationale des Organisations de Consommateurs de Côte d’Ivoire (SOS Vie Chère) s’insurge contre l’instauration, de la TVA de 9% sur la viande congelée et d’autres produits de grandes consommations.

Pour son Président du Conseil d’Administration, Soumahoro Manssa (Ben N’faly), « les produits de viandes importés sont pour la plupart des sous-produits de la viande congelés c’est-à-dire des abats ou tripe de porcs et de bœufs. Ainsi, on trouve des produits tels que les pieds de porc, queue de bœuf, foie et rognon de bœuf ou de porc, cœur, etc. »


« Tous ces articles précités sont identifiés dans la nomenclature douanière comme des abats c’est-à-dire des parties considérées comme accessoire, non nobles d’animaux de boucherie destinée à la consommation humaine. Au regard de la spécificité de ces produits et de leur engouement auprès des consommateurs, ils ont toujours été considérés comme des produits de première nécessité ; d’où notre étonnement de voir les autorités soumettre ces produits à autant de taxes (TVA 9%) .», explique le document consulté par KOACI.


 

La coalition des consommateurs note que, avec cette nouvelle taxe, il est clair que les abats et autres sous-produits de la viande congelée importée seront hors de portée de la bourse des consommateurs.


 « Cette disposition de l’annexe fiscale inopportune et injustifiée, au moment où nous nous engageons auprès des autorités dans la lutte contre la cherté de la vie. », juge Ben N’faly.


 

Selon le ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa Sanogo, avec ces nouvelles mesures de l’annexe fiscale 2021, les objectifs du gouvernement, sont axés sur le relèvement du niveau de mobilisation des recettes fiscales, afin de réduire le financement du développement de la Côte d’Ivoire par des ressources extérieures, tout en veillant à une répartition équilibrée de la pression fiscale.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Assujettissement de la viande à la TVA, une organisation des consommateurs s'insurge
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Vous vous plaignez pourquoi? Tout est question de croissance démographique. Si des individus prennent 3, 4 femmes et font 12, 15 enfants, la vie aussi va augmenter. C'est ça... Tu penses que c'est plaisir seulement !? Quand la faim viendras, ça affectera sûrement la libido. C'est l'équation de la vie...C'est ça on dit que LA PAROLE DE DIEU est éternellement juste.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement