Bénin Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Bénin : La CADHP ordonne l'annulation de la révision de la Constitution avant la présidentielle, le gouvernement réagit
 

Bénin : La CADHP ordonne l'annulation de la révision de la Constitution avant la présidentielle, le gouvernement réagit

 
 
 
 2647 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 décembre 2020 - 10:57

CADHP




La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) saisie par la requête sur la reforme constitutionnelle a ordonné au gouvernement de l’abroger avant la présidentielle de 2021.


Dans cette requête , le plaignant dont l’identité n’a pas été révélée accusait le régime de Patrice Talon d’avoir violé des droits par cette révision de la Constitution en s’accaparant les pouvoirs du législatif et en manipulant les règles sur la vacance du pouvoir .


 

Dans son arrêt , La CADHP a donné raison au citoyen en estimant que cette révision constitutionnelle s’est faite en violation de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, et de son « principe de consensus national » , et ordonner le retour aux textes de la Constitution de 1990 avant la prochaine élection.


 Par la voix de son porte parole , le gouvernement a réagi à cette déclaration de la CADHP.


« La révision de notre Constitution est une initiative parlementaire approuvée par l’unanimité des représentants du peuple. C’est cette Constitution renforçant notre démocratie que l’on voudrait remettre en cause par une décision qui frise l’hérésie et à laquelle le peuple béninois, souverain, ne peut prêter le flanc. Autant d’avancées qui permettent le renforcement de notre démocratie, dont on ne peut considérer que les acquis ont été remis en cause ou qu’ils aient même reculé » a déclaré Alain Orounla.


« Le président de la République rassure du respect de l’engagement contenu dans le serment qu’il a prononcé le 6 avril 2016 à savoir respecter et de défendre la constitution que le peuple béninois s’est librement donnée », poursuit-il.


 

Le Bénin qui a toujours accusé la CADHP d’immixtion dans les affaires du pays s’était retiré du protocole de la Cour a la suite de sa décision d'ordonner la suspension des élections municipales béninoises.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Bénin : La CADHP ordonne l'annulation de la révision de la Constitution avant la présidentielle, le gouvernement réagit
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
un exemple classique d'abus de pouvoir
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement