Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire plusieurs cadres quittent le RACI après son alliance au RHDP, Kanigui s'inscrit en faux et salue la libération de plusieurs de ses militants
 

Côte d'Ivoire : Affaire plusieurs cadres quittent le RACI après son alliance au RHDP, Kanigui s'inscrit en faux et salue la libération de plusieurs de ses militants

 
 
 
 14587 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 décembre 2020 - 07:50

Soro Kanigui et le directoire du RACI en conclave à Cocody (Ph KOACI)


Le Parti Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (RACI) de Soro Kanigui, en disgrâce avec son ancien patron Guillaume Soro depuis la sortie de prison du député de Sirasso, a décidé de faire alliance avec le RHDP, Parti au pouvoir.


La double décision de Soro Kanigui de prendre ses distances avec Guillaume Soro et de faire alliance avec le RHDP n'a visiblement pas été du goût de quelques uns de ses anciens collaborateurs qui après un bref bras de fer pour le contrôle du RACI, ont finalement décidé de créer le rassemblement des générations et peuples solidaires (R-GPS) et rester fidèle à Guillaume Soro.


Ainsi l'honorable Tehfour Koné, Djeneba Diarrassouba, Koné Adama dit Abi-daman Koné, l'honorable Kambiré Toh ont été promu au sein de la nouvelle formation, le R-GPS.


Affirmant par voix de presse qu'ils ont vidé le RACI de Kanigui de ses militants, ce dernier a réuni le directoire de son Parti à la Riviera Palmerais pour rassurer ses militants que le Parti se porte bien et que c'est juste une poignée de responsables à la solde de l'ancien président de l'Assemblée nationale qui a décidé de partir.


 

Soro Kanigui a profité de cette rencontre avec les responsables de son Parti pour saluer la libération, le 23 septembre 2020 dernier, de plusieurs cadres et militants du parti qui étaient en détention dans différentes maisons d'arrêt et de correction du pays.


Il a encouragé le pouvoir judiciaire à traiter avec diligence les procédures concernant les autres cadres encore en détention.


Le directoire du RACI a profité de cette réunion pour féliciter le président du RACI pour la sagesse et la dextérité avec lesquelles il a su gérer la crise qui menaçait les fondements du parti et pour avoir pu préserver la stabilité et l'essentiel des bases.


Il a marqué son soutien, sans réserve, à Soro Kanigui qui à pris ses responsabilités, au moment opportun, pour éviter au RACI, bâti sur les fondements de paix ,de réconciliation et de rassemblement, de plonger dans une aventure ambigüe, notamment dans des projets de déstabilisation du pays et d'activation de la haine entre les communautés vivant sur le sol ivoirien.


Le RACI a félicité le président de la République pour sa brillante élection à la tête du pays au terme de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, et lui affirme à la suite du président du parti, sa solidarité et son soutien ferme.


 

Le Parti de Soro Kanigui a condamné les violences électorales provoquées par les discours tribalistes et xénophobes, par des projets de conquête du pouvoir au moyen de procédés antidémocratiques et par la mise en place d'une organisation illégale dénommée "le Conseil national de transition ".


Enfin Soro Kanigui et son Parti ont plaidé auprès du gouvernement pour que toutes les personnes en détention non impliquées directement dans des crimes de sang soient pardonnées et affranchies le plus tôt afin de créer les conditions d'un dialogue politique, dans un environnement de confiance nécessaire au retour au calme et à l'organisation des élections législatives à venir.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire plusieurs cadres quittent le RACI après son alliance au RHDP, Kanigui s'inscrit en faux et salue la libération de plusieurs de ses militants
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Les faussaires.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement