Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-France : Le PDCI et le FPI adressent un courrier conjoint à Jean-Yves Le Drian, ils se disent inquiets devant le discours tenu par les autorités françaises
 

Côte d'Ivoire-France : Le PDCI et le FPI adressent un courrier conjoint à Jean-Yves Le Drian, ils se disent inquiets devant le discours tenu par les autorités françaises

 
 
 
 5229 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 décembre 2020 - 14:12

Opposants en réunion avec Bédié à Abidjan (Ph KOACI)


Les dernières sorties dans la presse du président Français Emmanuel Macron et de son Ministre Jean-Yves Le Drian ne sont pas du goût de l'opposition ivoirienne.


Dans un entretien accordé aux confrères de "Jeune Afrique", justifiant la candidature d'Alassane Ouattara lors des dernières élections présidentielles en Côte d'Ivoire, Emmanuel Macron avait affirmé que ce dernier « l’a fait par devoir » suite au décès malheureux du candidat du RHDP, Parti au pouvoir, Amadou Gon Coulibaly, le 8 juillet dernier à Abidjan d'un infarctus.


Ces propos repris par son Ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ont visiblement choqué le PDCI et le FPI, deux partis d'opposition en Côte d'Ivoire.


En effet, dans une correspondance adressée à Jean-Yves Le Drian, Ministre de L’Europe et des Affaires étrangères De la République Française S/C de son Excellence l’Ambassadeur de France près la République de Côte d’Ivoire, la coalition des plateformes et des partis de l’opposition ont exprimé leurs vives inquiétudes devant le discours tenu, ces derniers temps, au plus haut niveau de l’Etat, par les autorités françaises.


 

Ils affirment que leur première inquiétude découle du fait que le gouvernement français partage les arguments de Monsieur Ouattara selon lesquels le décès du candidat du RHDP constituerait un motif de droit valable et un état de nécessité qui justifieraient la violation de la constitution ivoirienne. 


"Or, il est constant que la Constitution ivoirienne n’a prévu aucune disposition qui déroge aux articles 55 et 183 qui limitent définitivement, sans aucune exception possible, le nombre de mandats à deux. A supposer que le décès du candidat du RHDP fût intervenu pendant la campagne présidentielle, l’article 57 de la Constitution Ivoirienne, contrairement à votre réponse à une question d’un membre du parlement français, n’autorise qu’un report du scrutin, par le Conseil Constitutionnel, pour un délai ne pouvant excéder 30 jours. Ce report de l’élection ne peut se faire au préjudice des prescriptions pertinentes des articles 55 et 183 de notre Constitution. Par conséquent, le candidat de substitution, le cas échéant, doit remplir les conditions fixées par les articles 55 et 183 de la Constitution. Au total, rien dans la Constitution ne peut conférer une base légale à la candidature de Monsieur Ouattara à un troisième mandat", ont-il écrit.


Ainsi pour le PDCI et le FPI, le fait que le président Français soutienne que la candidature de M. Alassane Ouattara l'a été par devoir revient à l’autoriser à violer la Constitution chaque fois qu’il jugera que cela relève de son devoir. 


"Venant des plus hautes autorités de la France, cette position ne manque pas d’offusquer le peuple ivoirien ; car, elle voudrait dire que la France, patrie de la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen, et par conséquent, partisan de l’Etat de droit, cautionne de nos jours la violation des constitutions quand il s’agit des pays africains", ajoutent-t-ils.


Deuxièmement, les opposants ont tenu à attirer l’attention du gouvernement français sur le fait que le cœur de "la crise actuelle est la candidature illégale de Monsieur Ouattara à un troisième mandat. C’est essentiellement cette candidature que le peuple ivoirien a rejetée en adhérant massivement au mot d’ordre de désobéissance civile". 


 

Les opposants font par ailleurs remarquer que l’attitude des autorités françaises pourrait s’analyser comme une prise de position partisane, dans la mesure où, in fine, elle altère la neutralité requise de tout entregent entre deux parties en conflit.


Enfin et pour rappel, la France qui avait demandé à Alassane Ouattara de se porter candidat après le décès de Gon et qui pourrait avoir tenté un plan B avec Guillaume Soro "au cas où", a affiché sa satisfaction après l'officialisation de sa réélection.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-France : Le PDCI et le FPI adressent un courrier conjoint à Jean-Yves Le Drian, ils se disent inquiets devant le discours tenu par les autorités françaises
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
De un la France s'en fout, son "plan A", avec ADO a marché, elle a rangé son "plan B" avec Anselmo, de deux, on dirait que l'opposition n'a pas retenu la leçon de la présidentielle en se mettant dans des dynamiques stériles pour perdre son temps une fois encore, ou alors Bédié est en mission pour ça peut être...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
des nuls comme ca qui ont rien a dire pour SORO restez la vous allez avoir des reponse bien epicé bande de rigolo personne rigole plus avec vous , merci de donner les coudé franche a ado . le rhdp a gagné terminé les alliance aller du balaie hkb lol....kkb le republicain pas de soucis les bande de C....... non merci lol
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Fait absolument divers... On avance...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Macron est un petit turbulent, très naïf à la limite ignorant. Ne voyez pas qu’il est président de la grande France, c’est un grand ignorant-arrogant arriviste, mis là-bas comme une marionnette. Il ya de fortes chances qu’il soit president d’un mandat et qu‘il finisse en culotte comme un certain Sarkozy. A suivre
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Vous êtes FOU...Vous êtes inquiets !? Vous êtes des malades...Il s'en moque éperdument, voici ce qu'il en fait de vos craintes...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro a-t-il les personnes ressources nécéssaires pour parler franchement à Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
La Côte d'Ivoire prend-elle un nouveau départ après la rencontre Ouattara-Gbagbo ?
 
4153
Oui
64%  
 
2159
Non
34%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement