Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Plaidoyer des Evêques pour la libération des opposants arrêtés
 

Togo : Plaidoyer des Evêques pour la libération des opposants arrêtés

 
 
 
 3324 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 11 décembre 2020 - 10:50

Mgr Benoît Alowonou, le président de la CET (ph RMT)


Les Evêques du Togo se sont saisis de l’affaire portant sur l’arrestation de certaines personnes de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) et demandent aux autorités de les libérer pour qu’advienne la décrispation du climat sociopolitique.


Les responsables de la DMK arrêtés sont Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, Gérard Djossou et le prophète Esaïe Dekpo.


En renouvelant son exhortation aux togolais à « œuvrer au rétablissement de la confiance, à la promotion de la justice et de la paix sociale ainsi qu’au plus grand bien du peuple », la CET par la voix de son président Mgr Benoît Alowonou a plaidé que « c’est dans cet esprit, et sans remettre en question les investigations en cours, que la Conférence des Evêques du Togo vient plaider en faveur de la remise en liberté de Madame Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson ainsi que de Monsieur Gérard Djossou et du prophète Esaïe Dekpo ».


 

En passant en revue la probité morale de Mme Adjamagbo-Johnson qu’elle estime être exempte de reproches, la CET a saisi l’occasion de son plaidoyer pour demander la libération d’autre togolais encore dans les geôles.


Pour cette autre doléance à l’adresse des autorités togolaises, la note des Evêques fait lire que « nous associons à cette requête les autres personnes interpelées, à différents moments, dans le cadre de manifestations politiques, et dont la libération contribuerait certainement à la décrispation du climat sociopolitique de notre chère nation ».


En dernières nouvelles provenant de l’équipe de défense des responsables de la DMK, nous apprenons que Mme Adjamagbo et le sœur Djossou qui ont été arrêtés et déposés en prison seront écoutés ce vendredi par le doyen des juges d’instruction par rapport aux chefs d’accusation portés contre eux à savoir « groupement de malfaiteurs et d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat ».


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1500 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo : Plaidoyer des Evêques pour la libération des opposants arrêtés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Forotoba
Bonjour. Ces évêques ne peuvent ils pas se taire
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter