Cameroun Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La CAF estime le pays fin prêt pour les compétitions internationales, état des lieux des travaux
 

Cameroun : La CAF estime le pays fin prêt pour les compétitions internationales, état des lieux des travaux

 
 
 
 8142 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 12 décembre 2020 - 08:49

ph 1 (stade de Japoma) Ph2 (stade d'Olembe)


La cérémonie d’ouverture du Chan Total Cameroun 2020 est prévue le samedi 16 janvier 2021 à Yaoundé, la capitale du pays. Les travaux se poursuivent pourtant. Toutefois, la CAF estime le pays déjà fin prêt pour accueillir les compétitions internationales. À jour j-33 de la cérémonie d’ouverture, la CAF a estimé dans un communiqué publié le 10 décembre 2020 que le Cameroun est « fin prêt » à accueillir l’évènement.


«Le Comité a pris note du dernier rapport de visite d'inspection des infrastructures [stades, terrains d'entraînement et hôtels] qui a eu lieu en octobre 2020 au Cameroun. Les trois villes hôtes de la compétition, Yaoundé, Douala et Limbé, ont reçu la visite d'une délégation de la CAF. Le Comité note avec satisfaction que le pays hôte est prêt à accueillir l'événement », lit-on dans le communiqué final publié jeudi 10 décembre 2020 par la CAF.


États des lieux


Sur le terrain, les préparatifs du Championnat d’Afrique des Nations de Football, Chan Total Cameroun 2020 (reporté en 2021), ainsi que ceux de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, Can Total Cameroun 2021 (reportée en 2022), se poursuivent. Dans certains sites, ils sont quasiment achevés.


Selon le gouvernement, la situation se présente comme suit sur les différents sites au 30 septembre 2020.


Yaoundé 


Les travaux de construction du stade principal du Complexe sportif d’Olembe, d’une capacité de 60 mille places assises, enregistrent un taux d’exécution 95%.


Les deux stades annexes de 1 000 places assises chacun, affichent un taux d’exécution de 92% ; Le centre commercial est déjà réalisé à 75% ;


L’hôtel 4 étoiles de 70 chambres est exécuté à 55% ;


Toujours dans la capitale, le stade omnisports Ahmadou Ahidjo, d’une capacité de 40 mille places assises, est fonctionnel, ainsi que ses deux terrains annexes dédiés aux entraînements ;


Le complexe de la Beac est en cours de mise aux normes de la CAF pour servir de terrain d’entrainement, au même titre que l’annexe n°3 du stade omnisports Ahmadou Ahidjo. Les travaux se situent respectivement à 90 et 50% ;


 

Le stade militaire de Ngoa Ekelle, également retenu pour les séances d’entrainements est en voie de rénovation.


Douala


Les travaux de construction de l’ensemble des composantes du complexe sportif de Douala-Japoma, sont exécutés à 97% ;


Tandis que ceux de la réhabilitation et d’extension du Stade de la Réunification de Douala, d’une capacité de 30 mille places assises, sont achevés et réceptionnés depuis le 27 juillet 2020 ;


Par ailleurs, les travaux de réhabilitation des stades d’entraînement de Bonamoussadi et de Mbappe Leppé sont réalisés à 90%. 

Certains travaux de rénovation sont prévus pour la remise en état de service de la pelouse du stade de Mbappe Leppé, qui a accueilli certains patients du COVID-19. 


Limbe/Buea


Les infrastructures existantes sont déjà fonctionnelles. 


 Garoua


La réhabilitation et l’extension du stade de Roumde Adja et de son annexe, ainsi que la construction d’un hôtel 4 étoiles à Garoua sont quasiment achevés. La réception provisoire a été prononcée le 27 juillet 2020.


Les niveaux d’avancement des travaux des stades d’entraînement Gendarmerie et Poumpoure sont à 69% ;


 

Celui de Coton Sports est à 79% ; Pour le Cenajes, les travaux sont à 79%.


Bafoussam 


Le stade principal de Kouekong, d’une capacité de 20 mille places assises est fonctionnel. Quelques travaux et équipements

complémentaires, exigés par la CAF, y sont en cours, indique le PM chef du gouvernement.


De plus, les travaux de réhabilitation ou de construction des cinq stades d’entraînement affichent globalement un taux d’exécution de 87%.


Les voies d’accès


En prélude à ces deux compétitions sportives, le gouvernement camerounais a poursuivi la réalisation d’autres infrastructures connexes. Il s’agit notamment des travaux de réhabilitation ou de construction des voies d’accès aux différents sites de compétition ; du relèvement des plateaux techniques des hôpitaux ; du renforcement du parc hôtelier, en particulier dans les villes qui en sont moins pourvus, à l’instar de Bafoussam et de Garoua ; ainsi que le déploiement d’un système de vidéosurveillance.


En rappel, le Cameroun l’abritera le Chan pour la première fois, du 16 janvier au 7 février 2021. Trois villes sont retenues pour cette compétition (Yaoundé, Douala et Limbé.)




Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : La CAF estime le pays fin prêt pour les compétitions internationales, état des lieux des travaux
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement