Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Pré-dialogue test pouvoir et opposition
 

Togo : Pré-dialogue test pouvoir et opposition

 
 
 
 4108 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 décembre 2020 - 11:58

Des participants à la rencontre (ph)


Les acteurs de la classe politique togolaise se sont retrouvés pour se pencher sur des questions de l’heure dans le pays, dont la préparation des élections régionales.


Pour cette rencontre, le ministre togolais de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi a échangé hier lundi à Lomé avec des responsables des partis politiques de l’opposition et du pouvoir pour préparer les prochaines élections régionales en vue pour l’an 2021.


En plantant le décor de la rencontre, le ministre Boukpessi a déclaré que dans l’optique de préparer les prochaines élections régionales, le gouvernement souhaite « recueillir vos différentes préoccupations et suggestions pour une organisation réussie de ces élections régionales dans un contexte sanitaire incertain au regard de la situation de la pandémie du Covid-19 ».


Retrouvailles et préoccupations


Les élections régionales en vue offrent un cadre idéal pour le pouvoir et l’opposition de retrouver pour passer en revue certaines questions pendantes et dont la recherche de solutions devra aider à restaurer la cohésion nationale.


 

Sur cette perspective, pendant que le parti UNIR au pouvoir a salué l’esprit d’ouverture dont a opté le gouvernement, la frange de l’opposition qui a pris part à la réunion espère des actes concrets pour dissiper les rancœurs et partir sur de nouvelles basses.


De ces attentes, le Secrétaire exécutif du parti UNIR au pouvoir, Atcholi Aklesso a fait noter que « le ministre d’Etat a bien dit qu’il s’agit des élections régionales mais il s’est dit ouvert à toutes les questions qui pourraient être abordées au cours des rencontres à venir ».


Pour sa part, Patrick Lawson, le 1er vice-président du parti de l’opposition ANC a salué l’invitation du gouvernement et a rappelé que « comme nous l’avons dit à notre conseil national, nous ne participerons pas à des élections s’il n’y a pas des discussions préalables pour assainir le cadre électoral, pour assainir le climat politique ».


Comme un premier pas qui devra encourager la poursuite de ce dialogue devant apporter des solutions aux problèmes sociopolitique dans le pays, le parti de l’opposition CAR a demandé que la libération des leaders de la DMK mais aussi tous les autres détenus politiques ».


Des absents à pendre en compte


Du lot des partis conviés à cette rencontre, certains comme le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam et ceux membres de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) qui ont soutenu Agbéyomé lors de la dernière élection présidentielle ont brillé par leur absence. L’absence des partis de la DMK est conditionnée à la libération de leurs deux responsables dont Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, incarcérés pour cause d’une affaire sécuritaire en investigation et qui est pendante devant la justice togolaise.


 

La rencontre qui a été initiée par le gouvernement togolais fera-t-elle long feu au-delà des préparatifs des élections régionales en vue pour l’an 2021 ? Les pas et les gestes qui suivront la bonne disposition exprimée par les uns et les autres détermineront dans les jours à venir la volonté et les aspirations au dialogue indépendamment de la force politique actuelle des acteurs sur le terrain.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Togo : Pré-dialogue test pouvoir et opposition
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Puaaaaaahhhh rien de l’enfumage des apparences de démocraties avec une opposition stupide.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pouaaaaahhhh... Conneries... Donc, ce sont les coups d'état qui seraient mieux ? Toujours aussi violent, idiot et sauvage comme ton chien chef de culte koudou l'a toujours été.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter