Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre la prolifération des armes légères, les populations de Minignan, Tengrela et Boundiali sensibilisées
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre la prolifération des armes légères, les populations de Minignan, Tengrela et Boundiali sensibilisées

 
 
 
 2389 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 23 décembre 2020 - 14:11

Dans le cadre de la mise en œuvre des mesures concrètes à prendre pour « faire taire les armes en Afrique en 2020 » de l’Union Africaine (UA), la Commission Nationale de lutte contre la Prolifération et la Circulation illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC) a procédé, en partenariat avec l’UNODA et le RECSA, à une vaste campagne de sensibilisation pour la réduction de la détention illégale des armes et munitions dans les localités de Minignan, Tienko, Tengrela, Kanakono, Boundiali et Siempurgo, du 10 au 20 décembre 2020. 


Après le lancement du projet le 30 septembre dernier, la ComNat-ALPC est donc passée à sa phase opérationnelle.


L’on relève que, malgré les efforts du Gouvernement à travers ComNat-ALPC, la zone nord-ouest de la Côte d’Ivoire a bénéficié de peu d’actions dans le déploiement de sa politique de sécurisation communautaire.


 

 Les populations de ces localités ont donc été sensibilisées sur les dangers liés à la prolifération et à la détention illégale des armes et munitions. 

Cette campagne qui intervient dans le contexte de l'insécurité transfrontalière, favorisant la montée du terrorisme en Afrique de l’ouest, principalement dans notre pays, visait à sensibiliser et exhorter les communautés cibles au dépôt volontaire des armes.

Elle a pour objectif principal de contribuer à la réduction de la détention d’armes par les civils en vue de la réduction de la violence armée.

Les communautés cibles devraient prendre conscience des dangers liés à la détention illégale des armes et leur impact sur la cohésion sociale et déposent volontairement les armes.


« L’opération est volontaire. Il est question de convaincre les membres de la communauté par la sensibilisation en s’appropriant le message véhiculé.  Car c’est dans une synergie d’actions que nous pouvons développer nos régions, favoriser le vivre ensemble et le rapprochement communautaire », ont fait savoir les autorités locales.

C’est un projet de sensibilisation pour la remise volontaire des armes illégalement détenues par les civils (es) dans ces zones frontalières sur une période de trois mois. Il est financé par la République Fédérale d’Allemagne, indique-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre la prolifération des armes légères, les populations de Minignan, Tengrela et Boundiali sensibilisées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Bonne chose. Essayons de promouvoir une société sans ce genres d'armes autant que possible pour éviter de finir comme au pays de l'oncle Sam. Je valide...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pour le developpement de l'interieur du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour K...
 
2276
Oui
54%  
 
1738
Non
41%  
 
215
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement