Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Législatives 2021, en concurrence, des députés sortant forcent leur maintien
 

Côte d'Ivoire : Législatives 2021, en concurrence, des députés sortant forcent leur maintien

 
 
 
 5554 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 janvier 2021 - 08:47


Ça joue des coudes à l'approche des choix des partis pour la désignation des candidats aux prochaines législatives. Les prétendants se positionnent depuis quelques semaines à travers des entreprises de communication pour espérer être finalement retenu.


En guise d'exemple dans les juteux rangs du pouvoir, une circonscription du Nord disputé par un député sortant et une concurrente. La liste des candidats RHDP dans la région de la Bagoué est disponible depuis quelques jours en attendant sa validation par la Direction exécutive de cette formation politique au pouvoir depuis 2011.


Le 29 décembre 2020, les délégués à l'issue d'un vote ont choisi les candidats des 05 circonscriptions de la région de la Bagoué.


Il s'agit du ministre Bruno Nabagné Koné, pour la circonscription de KOUTO –BLESSEGUE, de Maférima Diarrassouba de GBON-KOLIA-SIANHALA, de l'Honorable Mariam Traoré, de la circonscription électorale de Tengrela et de Fonnona Coulibaly, de KASSERE-SIEMPOURGO.


En dépit de son élection par les responsables de base, comme candidate, le choix de Maférima Diarrassouba est contesté par Touré Alpha Yaya, député sortant battu par son adversaire lors des primaires organisées par la Coordination Régionale du RHDP dans la Bagoué dirigée par le ministre Bruno Nabagné Koné.


 

Depuis quelques jours, dans la circonscription électorale de Gbon-Kolia-Sianhala, les états-majors du député sortant Touré Alpha Yaya et ceux de Maférima Diarrassouba s'attaquent sur les réseaux sociaux.


«Maferima Diarrassouba, Directeur Exécutive Adjointe au genre du RHDP pour faire suite aux invitations du président du parti de voir les femmes postuler pour les législatives a décidé de se porter candidat pour défendre les couleurs du RHDP aux élections législatives à venir. Touré Alpha Yaya, député sortant a quant à lui sollicité le parrainage du RHDP pour la même circonscription électorale. Pour départager les candidats au parrainage du parti, la Direction Exécutive du RHDP a instruit tous les coordonnateurs régionaux de procéder à des arbitrages. Mieux que des arbitrages, la Coordination Régionale du RHDP dans la Bagoué dirigée par le Ministre BRUNO NABAGNE KONE a opté pour des primaires pour la désignation des candidats des cinq circonscriptions électorales que couvre sa coordination régionale. Le 29 décembre 2020, en présence de l'ensemble des cadres RHDP de la Bagoué y compris les candidats à la candidature au sein du parti, les délibérations des votes des délégués qui sont les responsables de base du parti ont dégagé les candidatures suivantes pour les 05 circonscriptions à savoir : 

KOUTO –BLESSEGUE : Le Ministre BRUNO KONE ;

BOUNDIALI : Le Ministre MARIETOU KONE ;

GBON-KOLIA-SIANHALA : MAFERIMA DIARRASSOUBA

TENGRELA : Honorable MARIAM TRAORE

KASSERE-SIEMPOURGO : FONNONA COULIBALY », précise, notre source.


Au sortir de cette rencontre, l'honorable Alpha Yaya aurait activé ses relais et réseaux d'activistes sur les réseaux sociaux clamant partout sa mise à l'écart au profit disent-ils d'un candidat parachuté.


Pour faire baisser la tension, le Coordonnateur régional a fait une déclaration de mise au point, indiquant qu'il fallait plutôt attendre la fin de l'ensemble du processus de désignation des candidats au niveau du parti avant toute jubilation ou indignation.


 

«Contre toute attente, ALPHA YAYA qui a été battu aux primaires par Maférima Diarrassouba inonde les réseaux sociaux avec une annonce de la validation de sa candidature aux législatives par le parti. Il en fallait pas plus pour faire sortir les partisans de Maférima Diarrassouba de leur silence. Ceux-ci ont alors crié à l'assassinat de la démocratie en interne et dénoncé un hold-up. Le 06 janvier 2020, des émissaires de la coordination régionale du parti, les conseillers économiques et sociaux Yaya Dembélé et Bamba Sanogo ont rencontré Maférima Diarrassouba lui demandant de se retirer au profit du député sortant. Fort étonnée de cette démarche, Maférima Diarrassouba a dit niet à cette proposition au motif que le vote des délégués devra être respecté pour une fois que ceux-ci ont clairement donné leur choix. Elle a invité les émissaires à plutôt faire respecter le choix des bases qui s'est porté sur elle pour ces législatives », mentionne la même source.


Vainqueur des primaires, Maférima Diarrassouba ne comprend pas pourquoi sa désignation pose problème alors que dans les 4 autres circonscriptions leurs candidats sont acceptés.


En attendant que la Direction exécutive tranche, selon des informations en notre possession de nombreux responsables de la Direction Départementale RHDP de Kouto 2, des leaders de jeunesse départementale RHDP et les femmes de la circonscription électorale ont confirmé leur choix pour Maférima Diarrassouba en raison de son sérieux et de sa proximité avec les bases.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Législatives 2021, en concurrence, des députés sortant forcent leur maintien
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ça marchande et démarche fort même... Eh oui, c'est ça la démocratie... On observe... Moi, perso, en tant qu'observateur, il devrait avoir une loi interdisant ce genre de cumul de poste ministre-député... Mais bon, on est chez les nègres... On va faire quoi ? Les choses les plus débiles trouvent un sens avec eux...
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement