Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Législatives 2021, après dix ans de boycott, que peut faire le parti de Laurent Gbagbo absent sur le terrain depuis 2011
 

Côte d'Ivoire : Législatives 2021, après dix ans de boycott, que peut faire le parti de Laurent Gbagbo absent sur le terrain depuis 2011

 
 
 
 5262 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 janvier 2021 - 15:54



Depuis la chute de Laurent Gbagbo du pouvoir le 11 avril 2011, le Front populaire ivoirien proche de lui, n'a jamais présenté officiellement un de ses militants à un poste électif. Il a boycotté tous les scrutins y compris les dernières présidentielles en soutien à son leader détenu à la Cour pénale internationale (CPI).


Après dix ans de boycott, le parti de l'ancien Président de la République décide enfin de se lancer dans la course à l'occasion des législatives du 6 mars 2021. Du coup de nombreuses personnes se posent beaucoup de questions sur les chances de cette formation politique.


Quelles seront les chances des candidats issus du parti de Laurent Gbagbo quand on sait que pendant dix ans ils n'ont pas été aperçus sur le terrain. Cette formation a-t-elle encore les hommes qu'il faut pour tenir tête aux candidats du RHDP qui ont régné en maître absolu sur l'ensemble du territoire national même dans les zones qui étaient favorables par le passé à leurs adversaires ?


Ce sont autant de questions que ces personnes se posent. Avec le retour annoncé de Laurent Gbagbo au pays plus d'un an après son acquittement par la CPI et en attendant l'issue de l'appel de la Procureur Bensouda, ses partisans, les « Gbagbo ou rien" (GOR) croient en leur chance.


 

À l'heure des désignations des candidats, la sérénité semble de mise chez les GOR même, si par endroits, les choix sont difficiles. Ils sont convaincus que leur absence sur le terrain durant ces dix dernières années ne sera pas préjudiciable pour leurs candidats, comme ce militant qui s'est confié à KOACI sous le couvert de l'anonymat.


«Nous nous sommes enrôlés, tout comme les militants des autres partis politiques et nous sommes convaincus que nous reprendrons nos bastions, même si dans certaines circonscriptions électorales, la bataille sera rude».


Ce dernier est certes serein, mais, il faut reconnaître que la reconquête des électeurs ne sera pas du tout chose facile. Auront-ils (les candidats) les moyens nécessaires, nerf de la guerre, pour convaincre leurs électeurs en vue de renouveler le bail qui les liait ? Difficile de répondre à cette question.


D'autres militants plus réalistes surpris dans des causeries dans la commune de Yopougon qui jadis était sous le contrôle des Gbagbo ou rien et qui a basculé aux mains du RHDP ces dix dernières années restent convaincus que seul le PDCI-RDA pourra permettre au parti de Laurent Gbagbo de rebondir.


«Si le PDCI et le parti de Laurent Gbagbo, présentent des listes communes, le scrutin des législatives sera disputé. Nous allons nous battre pour reconquérir les circonscriptions qui nous étaient favorables », ont mentionné, ces pro-Gbagbo.


 

Ces derniers invitent enfin les deux tendances du FPI à l'union pour faire barrages au RHDP s'ils veulent être majoritaires à l'assemblée nationale.


En attendant, un autre débat a vu le jour dans la presse proche de l'opposition qui estime que le découpage électoral est favorable au parti au pouvoir.


À moins de deux mois des législatives, que peuvent faire les autorités qui veulent conserver la majorité au parlement, même si dans son camp des choix de candidats sont de plus en plus contestés par la base.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Législatives 2021, après dix ans de boycott, que peut faire le parti de Laurent Gbagbo absent sur le terrain depuis 2011
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pouaaaaahhhh... Réponse simple. RIEN. Ces sauvages n'ont ni les ressources, ni les moyens humains comme nous le dîmes tantôt sur ce site. Des observateurs les avaient prévenus en ces termes en leur disant que le boycott n démocratie n'est jamais faire du mal au pouvoir mais à soi-même... Aujourd'hui, voilà ces animaux sauvages frontistes qui se branlent et débranlent. Pire, ils sont accrochés aux couilles d'un chien sauvage gbagba qui lui se la coule douce dans les bras de sa maîtresse à l'extérieur ... Que des imbéciles de la pire espèce... On verra tous les résultats de la râclée le 6 mars... Ça ne mentira pas... On ne récolte que ce qu'on a semé comme le dit le sage de mon quartier à Bromacoté à gauche derrière le gros manguier... On observe...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Apparemment, les moutons qui se posent la question ne sont pas du tout sereins! On comprend aisément pourquoi Gbagbo veut venir purger ses 20 ans à Abidjan et il y a des visages asymétriques qui font tout pour qu'il ne revienne pas. Ironie de bandécons!
 
 il y a 8 mois
Peace101
Riresssss... Cet excrément d'une passoire se sent si mal dans sa chaire de chien galeux. En effet, ils aiment mettre leur gueule puante dans les affaires des autres mais ils pissent de colère quand on pointe du doigt leurs stupidités dans leur panier de sauvages frontistes bétés et assimilés... Yako... Imbécile... Allons-y...
 
 il y a 8 mois
Zezeto
J'ai jamais vu des politiques aussi inconsequents, sans stratégies de moyen ou long terme...que cette opposition. C'est pas vous qui avez dit à vos militants de ne pas s'enroler et qui vous en vantiez du fait que ce mot est suivi dans vos bastions? Donc qui croyez vous avoir comme électeur maintenant? Ou bien c'est juste àcause de la manne chez Hambak? Pathétiques..
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Entre nous, appelle un chat un chat sans fards ni artifices ... Depuis quand tu as vu des bétés frontistes et assimilés intelligents ? Regarde même le chien sans poils koudou, ne sont-ils pas tous tarés comme lui ? Nous le dîmes, qui sème le vent récolte le tempo... On ne récolte rien quand on a rien semé. Vérité éternelle. On observe so-le-ment...
 
 il y a 8 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire KKB-artiste camerounaise, est il préférable d'éviter les rapports trop intimes avec ses collaborateurs ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre...
 
3157
Oui
71%  
 
1162
Non
26%  
 
112
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement