Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Soutenance de son mémoire de Master 2, le General Apalo revient sur l'intégration  des femmes à la Gendarmerie
 

Côte d'Ivoire : Soutenance de son mémoire de Master 2, le General Apalo revient sur l'intégration des femmes à la Gendarmerie

 
 
 
 4519 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 janvier 2021 - 11:50

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie, le General de corps d’armée, Alexandre Apalo Touré a décroché mardi avec la mention « très bien », son mémoire de Master 2 en « Éthique et Gouvernance option gestion des conflits et paix. »


 Le sujet du général portait sur « l’Intégration des femmes dans un métier masculin : le cas de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire ».


Une occasion pour l’ancien commandant de l’école nationale de Gendarmerie à Cocody, de revenir sur l’entrée des femmes dans ce corps d’élite depuis 2014.


Devant les membres du Jury, Apalo Touré, a relevé qu’en raison de certaines considérations culturelles, historiques, sociologues et même morphologiques, la femme est considérée comme un être faible physiquement, comparativement à l’homme. Et, par conséquent, elle ne pouvait faire un métier rude comme la gendarmerie où l’exercice physique est quotidien, jusqu’à leur intégration par la volonté du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.


 

Poursuivant, il a relevé que, les gendarmes, dans leur globalité, estimaient que la présence de la gent féminine en leur sein allait jouer sur l’image d'une force républicaine et respectée que la gendarmerie s’efforçait de préserver de tout temps.


Cette barrière d’ordre idéologique, à l’en croire, était renforcée par l’absence de textes sur la question et, surtout, par le fait qu’une femme étant un être appelé à procréer, elle ne pouvait être opérationnelle véritablement et faire face à la dureté des épreuves auxquelles les hommes étaient soumis. « Pour cela, on estimait que la femme ne pouvait faire carrière dans la gendarmerie », explique le commandant supérieur de la gendarmerie.


Il précise tout de même que, toutes celles qui désirent intégrer la gendarmerie ne doivent pas s’attendre à un traitement de faveur, en ce sens que la force dont il préside aux destinées est jalouse de sa réputation de corps d’élite.


Donatien kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Soutenance de son mémoire de Master 2, le General Apalo revient sur l'intégration des femmes à la Gendarmerie
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Koaci avec tout le respect que je vous dois je 'e vois pas en quoi un simple Master même soutenu par appalo relève d'une importance nationale. Si tel est le cas venez ici au campus en période de soutenance vous aurez des centaines d'informations '' d'ordre national'' y a pas d'autres choses à dire sur la situation socio-politique de ce pays que simple soutenance de Master? Donc depuis là il n'en avait pas?
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Le titre du "master"? Rébellion et vente de mon honneur à 150 million à la crapule mokochi! Okpo, master 2! Bandécon!
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Épargnez nous la mention.
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi avec l'assentiment du président Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Cité dans l'enquête internationale Pandora papers, coup dur pour Patr...
 
3112
Oui
48%  
 
3114
Non
48%  
 
219
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement