Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Du bateau des migrants à la signature d'un contrat pro à la Lazio, l'incroyable histoire de Larson Coulibaly
 

Côte d'Ivoire : Du bateau des migrants à la signature d'un contrat pro à la Lazio, l'incroyable histoire de Larson Coulibaly

 
 
 
 12812 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 janvier 2021 - 14:58

Coulibaly lors de sa présentation mercredi à Rome 


Ne dit-on pas que tout le monde n’a pas les mêmes chances de réussite à l’aventure. C’est l’histoire incroyable du jeune ivoirien, Larson Coulibaly 17 ans.


Ce dernier a rallié l’Italie clandestinement par bateau il y a de cela un an et demi.

 Il a été accueilli dans un camp de réfugié où il ne manquait aucune occasion pour faire valoir ses talents de footballeurs. 


Il a fini par taper dans l’œil d’un encadreur de la Lazio de Rome série A, qui a décidé de lui donner sa chance. Une aubaine que ne ratera pas d’ailleurs Coulibaly. 


 

Les dirigeants Romains convaincus de son talent ont entamé les démarches administratives auprès de l’UEFA.

Un long processus qui aura duré huit (08) mois, avant qu’il ne soit autorisé à signer un contrat professionnel avec l’actuel 7ᵉ du championnat italien.


Mais en attendant d’avoir ses 18 ans en avril prochain pour rejoindre le centre de formation des Romains, Larson Coulibaly, a regagné le camp pour mineur des réfugiés. 


Le jeune footballeur réussit là où nombreux de ses compatriotes et africains ont échoué après le naufrage de leurs navires en méditerranée. Nul n’échappe vraiment à son destin comme le dit l’adage...


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Du bateau des migrants à la signature d'un contrat pro à la Lazio, l'incroyable histoire de Larson Coulibaly
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Histoire à ne pas encourager. C'est juste un cas à part. Nous voyons les milliers de jeunes Africains qui se noient et perdent la vie sur ce trajet... Cela en vaut-il la peine ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter