Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Quelles parts de responsabilités dans la collision qui a causé la mort de 53 personnes ?
 

Cameroun : Quelles parts de responsabilités dans la collision qui a causé la mort de 53 personnes ?

 
 
 
 2733 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 janvier 2021 - 08:40


La question des responsabilités est désormais posée, après la collision entre un bus de transport interurbain qui a causé la mort de 53 personnes et fait 29 blessés graves à l’ouest du Cameroun. Beaucoup s’accordent à reconnaître que la présence des sapeurs-pompiers dans la ville de Dschang équipés en eau et en matériel de pointe, aurait pu réduire le nombre de morts et sauver de nombreuses vies. 


En effet, l’unité des soldats du feu dans cette commune du Cameroun n’est pas équipée. Les flammes ont consumé pendant plusieurs heures les passagers du bus, sans aucune intervention des soldats du feu.


Accusés d’avoir escorté le camion de produits pétroliers d’origine inconnue, les services de douanes sont sur la sellette.

Le commandant du groupement actif des Douanes veut connaitre l’origine de la cargaison frelatée à l’origine du drame et dégager les responsabilités. Il convoque une réunion aujourd’hui à 10 : 00.


Selon une note des services de sécurité, la cargaison du carburant de contrebande était escortée par un gendarme et un douanier qui ont pris la fuite immédiatement après l’accident. A quelle unité appartenaient-ils? Font-ils partie du réseau des trafiquants?


 

Voyages de nuits, le bouc émissaire ?


La question des voyages de nuits refait surface. Le ministre des Transport a annoncé l’ouverture d’une enquête pour établir les responsabilités des uns et des autres et de « prendre les mesures appropriées.»

En attendant, il estime que l’accident du mercredi 27 janvier 2021 qui a causé la mort de 53 personnes et fait 29 blessés graves « remet en exergue la problématique des voyages de nuits qu’affectionnent certaines compagnies de transport interurbain de personnes ». Il envisage leur « encadrement.»  


Le drame survenu le 27 janvier 2020 est l’un des accidents de la route les plus meurtriers de l’histoire du Cameroun. Il pose aussi la question de la surcharge dans les bus de transport interurbain au Cameroun.


 Navigation à vue 


 

 En 2011, Bello Bouba Maigari le ministre des Transports de l’époque avait interdit les voyages de nuits, au-delà de 21 heures. Les autorités camerounaises estimaient que ces voyages représentaient 5% du trafic des personnes mais causaient 35% des accidents. Sous pression des syndicats financés par les promoteurs des compagnies de transport, le gouvernement a reculé. 

 

En attendant les nouvelles mesures, les autorités camerounaises notamment le chef de l’Etat a adressé ses condoléances aux familles des victimes.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Quelles parts de responsabilités dans la collision qui a causé la mort de 53 personnes ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'attitude de Laurent Gbagbo vis à vis de Simone Gbagbo à son retour est-elle décévante ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Vous attendiez vous à voir un Laurent Gbagbo aussi affaibli à son ret...
 
2126
Oui
61%  
 
1211
Non
35%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement