Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Législatives à Sikensi, la bataille est engagée entre le RHDP et le député sortant Faustin Aboh, candidat indépendant
 

Côte d'Ivoire : Législatives à Sikensi, la bataille est engagée entre le RHDP et le député sortant Faustin Aboh, candidat indépendant

 
 
 
 3558 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 février 2021 - 16:01

Les élections législatives du 06 mars 2021 constituent un enjeu majeur pour le RHDP qui a décidé de mettre les bouchées doubles en alignant 255 candidats à la conquête des 255 sièges de l’Assemblée nationale. Mais le hic se situe au niveau des choix de ses candidats. 


Alors que les législatives de mars prochain, s’annoncent rudes du fait du départ du PDCI de la coalition politique RHDP et de l’entrée dans le jeu électoral du FPI pro-Gbagbo, le parti au pouvoir, lui, se met la pression. Dans la région de l’Agnéby-Tiassa par exemple, plus précisément à Sikensi, le RHDP, sur proposition de la Coordination régionale dirigée par le tout-puissant Directeur général de l’AGEROUTE (Agence de Gestion des Routes), Demba N’Gou Pierre, a porté son choix sur N’Guessan Edima Emmanuel. Un choix face auquel le président de la République, Alassane Ouattara, par ailleurs président du Parti, s’est montré quelque peu circonspect, mais a laissé faire. Le président national du Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI) a donc été préféré à Aboh Kouamé Faustin, député sortant et coordonnateur régional associé du RHDP dans l’Agneby-Tiassa.


 « Les coordonnateurs régionaux ont fait leur choix. Mais je pense qu’à ce niveau, le coordonnateur régional propose quelqu’un qui arrive à peine sur la scène politique. Aboh est un homme politique de référence. Ils ont fait un choix, on prend acte », commente un proche du député sortant.


 Recalé par le RHDP, Aboh Faustin a déposé son dossier de candidature auprès de la Commission électorale indépendante (CEI). Il sera donc candidat indépendant. Ce qui réduit de facto les chances de N’Guessan Edima Emmanuel de remporter ces élections, surtout qu’en face de lui, il aura aussi N’Gata Brié Joseph, maire de Sikensi et délégué communal RHDP de Sikensi. Selon des témoignages, Edima Emmanuel est ‘’un des fils formés politiquement’’ par Aboh Faustin, qu’il aurait ‘’mis à la disposition de Demba Pierre pour siéger au conseil régional’’, mais qui se retourne aujourd’hui contre son ‘’père’’. « S’il y a un terrain qu’Aboh Faustin connait, c’est Sikensi. Il est le référent de Sikensi », prévient notre interlocuteur.


 

Pour des observateurs avertis de la scène politique à Sikensi, le député sortant part favori à ces élections du 06 mars 2021; et ce, grâce à sa parfaite connaissance du terrain, son expérience électorale et sa proximité d’avec les populations. Même si, aucune élection n’est gagnée d’avance, Aboh Faustin a toujours cru à la population, en ses valeurs intrinsèques et à mon destin.  


« Ce n’est pas la première expérience. En 1995, toute la population de Sikensi l’attendait pour prendre la succession du Ministre Pascal N’Guessan Dikébié qui était député-maire. Le président Bédié avait autorisé qu’il soit le candidat du PDCI. Au dernier moment, comme toujours, il y a des personnes que j’appelle des coupeurs de routes en politique, qui sont intervenues pour dire que Aboh est ceci, Aboh est cela. Il est parti en indépendant en 2000 au moment où tout le monde voulait qu’il soit le candidat du PDCI mais il a refusé. C’était sa plus grande élection. Ses élections, il les a toujours gagnées en indépendant. Aboh est habitué », fait savoir notre source. 


Nommé coordonnateur régional associé en charge du département de Sikensi par le Président Alassane Ouattara grâce à son parcours, son cursus et ses résultats sur le terrain, Aboh Faustin a été d’abord élu maire, secrétaire général de l’UVICOCI, Délégué départemental et membre du bureau politique du PDCI. Il est aussi membre fondateur du groupe parlementaire RHDP avant même sa transformation en partie unifié.


Directeur local de campagne du chef de l’Etat lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020, il a payé un lourd tribut de la désobéissance civile lancée par l’opposition, pour avoir vu sa résidence de Sikensi partir en fumée. Tant de sacrifices endurés qui auraient pu faire réfléchir par deux fois le RHDP dans les choix de ses candidats pour les législatives à venir. Heureusement que seule la population décidera le 06 mars prochain celui qui la représentera à l’hémicycle.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Législatives à Sikensi, la bataille est engagée entre le RHDP et le député sortant Faustin Aboh, candidat indépendant
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Le Rhd..... est un gros château de carte.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter