Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Un traitement objet de protestation des infirmiers à Lomé
 

Togo : Un traitement objet de protestation des infirmiers à Lomé

 
 
 
 1667 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 février 2021 - 16:04



Des infirmiers au CHU Sylvanus Olympio à Lomé (ph)


Les membres de l’Association Nationale des Infirmiers et Infirmières du Togo (ANIIT) sont mécontents du traitement subi par un des leurs de la part d'un médecin militaire au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio à Lomé.


En plus de ce mécontentement, l’ANIIT annonce avoir saisi le ministère de la Santé pour que la victime de la brimade soit dédommagée convenablement et que l’auteur des faits présente publiquement ses excuses.


 

Avant ces demandes, les membres de l’ANIIT ont observé hier lundi un mouvement d’humeur devant la direction générale du CHU pour exiger des sanctions contre le médecin agresseur. En lien avec ce qui s’est passé, l’Association a estimé que la situation qui est née porte atteinte à la corporation infirmière du Togo et a rappelé avoir reçu plusieurs fois des plaintes d’agression physique et psychologique de certains médecins sur ses membres et ce dans le cadre professionnel.


Les faits


Le bureau de l’ANIIT au CHU Sylvanus Olympio a déclaré avoir appris avec indignation le traitement qui a été réservé, Thomas A. Kpanzou, son membre qui exerce à la clinique médico-chirurgicale pavillon militaire.


Selon l’ANIIT, son membre était arrivé au service le 24 janvier 2021 pour un service de 24 heures et a stationné sa moto dans un garage non immatriculé où un médecin militaire a l’habitude de garer sa voiture.


 

Devant ce constat, le médecin militaire a fait venir l’infirmier propriétaire de la moto et l’a grondé. Pire, l’infirmier sera mis à genoux pendant plus de quinze minutes et les pneus de la moto seront crevés. Après avoir subi cette brimade, l’Association a rapporté que l’infirmier est tombé malade et est admis à la clinique médicale sous surveillance du psychiatre.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Un traitement objet de protestation des infirmiers à Lomé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives sans projets de loi dans les programmes des candidats, une affaire de poste ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Saisie record de cocaine à Cocody, vous attendez-vous à ce que des no...
 
2167
Oui
61%  
 
1243
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement