Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affrontements à Abongoua entre autochtones  et allogènes,  plusieurs commerces partent en fumée
 

Côte d'Ivoire : Affrontements à Abongoua entre autochtones et allogènes, plusieurs commerces partent en fumée

 
 
 
 10241 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 février 2021 - 16:12

Le marché central d’Abongoua en feu ce mardi 


Des heurts ont éclaté depuis lundi entre les populations autochtones et allogènes d’Abongoua, une localité située dans la sous-préfecture de Kotobi département de Bongouanou, région du Moronou (Centre-Est).


Selon un témoin joint sur place par KOACI, une affaire de délocalisation du marché des Malinkés serait à l’origine des affrontements entre les communautés.


« Les autorités coutumières ont décidé que toutes les communautés regagnent le marché central situé à Agnikro. À Dioulakro, il existe un marché d’infortune depuis des décennies suite à un précédent conflit entre les deux communautés. Les jeunes Malinkés s’opposent à cette décision. Et depuis des jours, les Agnis et les Malinkés se regardaient en chien de faïence jusqu’à ce qu’une bagarre éclate entre deux jeunes des différentes communautés. Elle s’est alors étendue aux deux établissements secondaires de la localité avant de dégénérer ce mardi, malgré l’intervention de la gendarmerie et les appels au calme lancés par les autorités », explique notre source.


 

Elle nous informe que le marché central qui serait la source du conflit a été incendié et plusieurs commerces sont partis en fumée.


La situation était toujours tendue à Abongoua quand nous publions et aucun bilan provisoire relatif aux affrontements n’était disponible.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affrontements à Abongoua entre autochtones et allogènes, plusieurs commerces partent en fumée
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Vraiment, quand les freins sociétaux lâchent ...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Dommage, quel dommage. Et dire que tout ça c'est pour revenir à la case départ des discussions... On observe avec désolation...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Voilà les dirigeants nègres qui veulent vacciner leurs populations sur injonction de leurs maîtres, alors que les premières causes de mortalité chez nous sont probablement nos propres comportements stupides et primaires qui engendre des guerres idiotes. Quand je répète que nous sommes des peuples en sursis, certains trouvent que c'est trop dur comme propos...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
Voilà ce qui arrive quand on refuse de rendre justice. ADO et son clan ont refusé de condamner les auteurs des conflits post CNT (AFFI, DICACAHUETTE et AUTRES). Par conséquent, les gens sont conscient qu’il n’y a pas de justice. PAUVRE COTE D’IVOIRE A QUAND LA JUSTICE POUR LES PAUVRES.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Très belle analyse, camarade. En fait, c'est ce qui arrive quand on consacre l'impunité dans une société. ADO a perdu la tête de croire que c'est dans l'impunité qu'on fait une réconciliation. Bien au contraire, le nouvel ignorant qu'il est ne se rend même pas compte qu'agir ainsi c'est construire un château de carte. On observe...
 
 il y a 1 an
BenMar87
Honte...honte...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter