Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire ALAP-CI, Yedieti et Atlan convoqués devant le tribunal correctionnel le 9 mars 2021
 

Côte d'Ivoire : Affaire ALAP-CI, Yedieti et Atlan convoqués devant le tribunal correctionnel le 9 mars 2021

 
 
 
 3602 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 mars 2021 - 19:47

René Yedieti



Rebondissements dans l'affaire de l'Agence locale d'affichage et de publicité de Côte d'Ivoire (ALAP-CI) qui oppose Ousmane Bamba à René Yedieti, Patrick Atlan et ses enfants.


Dans entretien accordé à KOACI, Ousmane Bamba a affirmé qu'une ordonnance de non-lieu partiel a été rendue à l'égard de DOUMBIA YORO et de renvoi en police correctionnelle contre René Yedieti, Patrick Atlan et ses enfants.


Selon lui, l'affaire a été appelée à l'audience du tribunal vers la fin février et a été renvoyée le 9 mars 2021.


« Mes avocats m'ont indiqué que l'affaire a été appelée à l'audience du tribunal correctionnel du 23 février 2021 dernier et renvoyée à la date du 09 mars 2021. Sachons garder confiance en notre justice. », a précisé, Ousmane Bamba.


Selon lui, René Yedieti n'a pas obtenu une ordonnance de non-lieu comme il l'a annoncé dans la presse.


«J'ai lu ça dans la presse, mais je crois que comme il est envouté, il doit confondre Doumbia Yoro et René Yedieti », a-t-il mentionné.


Ousmane Bamba a également confié que contrairement à ce que son ancien associé raconte, la création de l'ALAP-CI n'a pas été préfinancée par la Librairie de France.


«Il faut que vous sachiez, j'ai lu ces écrits, mais je ne crois pas que cela soit dit par René Yedieti. En effet, quand j'analyse ces propos, je retiens que la LIBRAIRIE DE France aurait préfinancé la société ALAP CI pendant que Patrick Atlan et ses enfants volaient », a ajouté, M. Bamba.


 

Il a par ailleurs révélé que deux affaires totalement distinctes qui n'ont rien en commun l'oppose au Patron de la Librairie de France. Selon lui, il s'agit de l'affaire Entreprise de communication (ECOM) et de celle de l'Agence locale d'affichage et de publicité de Côte d'Ivoire (ALAP CI).


«Dans l'affaire ECOM, je suis associé à Monsieur RENE YEDIETI à hauteur de 50% chacun. Dans l'affaire ALAP CI, RENE YÉDIETI et moi sommes associés à Monsieur PATRICK ATLAN à environ 33% chacun, » a expliqué, Ousmane Bamba, indiquant au passage que le conflit qui l'oppose à ses anciens associés n'est pas forcement lié à la politique.



«Vous savez, la politique est un terrain très sensible. Lorsqu'on décide de s'y engager cela suppose que nous sommes prêts à accepter toutes les vicissitudes. Mais, concernant RENE, il faut retenir qu'il voulait s'accaparer mes biens », a-t-il mentionné.



 

En définitif, il reconnaît avoir reproché à René Yedieti d'avoir acheté, un véhicule neuf pour l'offrir à l'épouse d'un ami commun et il a déploré cet acte.



«Je lui ai reproché son attitude que je trouvais malsaine. C'est ainsi qu'il a indiqué à l'ami qu'il m'en voulait pour lui avoir fait ce reproche », a conclu, M.Bamba.



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire ALAP-CI, Yedieti et Atlan convoqués devant le tribunal correctionnel le 9 mars 2021
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Il faut le dire, ce pays devient de plus en plus un état de droit. Observez de vous-mêmes ! On règle tout devant le juge comme dans toute société civilisée. On se rappelle qu'au temps des animaux sauvages frontistes du chien tueur bété gbagba, ils débarquaient avec des escadrons ou hommes armées pour intimider ou tuer celui qui n'est pas de côté... Encore un bon point pour Ouattara MAIS nous allons retirer tous ces bons points SI les microbes affi, guikahuette et mabri sont élevés au-dessus de la loi pour les crimes et déstabilisations commis... On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Bien fait, bien fait...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère au 1000 milliards, coup dur pour Kandia Camara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour son premier Gouvernement, Patrick Achi a t-til eu les coudées fr...
 
1231
Oui
33%  
 
2363
Non
64%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement