Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 7 ans après, Blé Goudé revient sur les conditions de son transfèrement à la CPI
 

Côte d'Ivoire : 7 ans après, Blé Goudé revient sur les conditions de son transfèrement à la CPI

 
 
 
 6728 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 mars 2021 - 10:15

23 mars 2014 - 23 mars 2021, cela fait exactement 07 ans que, Charles Blé Goudé, a été transféré à la Cour Pénale Internationale (CPI) située à la Haye, aux Pays-Bas.


En attente du verdict du procès en appel le 31 mars prochain, le président du Cojep revient sur les conditions de son transfèrement à la CPI.


L’ex-chef de la Galaxie patriotique révèle que son calvaire a commencé le 20 mars 2014 qui son geôlier, le dénommé, Tito et ses éléments des FRCI ont fait irruption dans sa cellule et l’ont sorti brusquement de son sommeil. 


« Je ne saurai vous dire quelle heure il était ; je n’avais pas le droit d’avoir une montre. Cette nuit-là, Tito (chef geôlier) et ses hommes me bandent les yeux et m’embarquent dans un véhicule. Nous avons roulé des heures et des heures. Un moment, J’ai pensé à un transfert à Bouaké. Finalement nous retournons à la DST. Je suis installé sur une chaise où je reste assis les yeux bandés toute la nuit. Lorsqu’on m’enlève la cagoule, je vis les rayons du soleil à travers les fenêtres : il est matin. Me voici face à face avec le lieutenant Brou, un officier de la DST. Il ordonne que je sois conduit dehors. Un cortège impressionnant m’y attendait. Très vite on m’embarque et le cortège démarre », raconte Blé Goudé, avant de poursuivre. « Après quelques minutes, me voici en face du procureur Adou Richard. Il était particulièrement sous pression ce jour du 21 mars. Il m’informe qu’une avocate commise d’office m’assistera. Je lui oppose un refus catégorique, et j’exige la présence de mon collectif d’avocats. Maître Nomel, membre de mon collectif d’avocats fait son entrée dans le bureau du procureur et lui indique qu’il n’a pas le droit de m’interroger en l’absence de mes avocats. Le procureur réplique en ces termes : « selon le statut de Rome ... ». Surpris, je demande à Maître Nomel, ce que venait faire le statut de Rome à Abidjan. Il m’informe que la veille (20 mars 2014), le gouvernement de mon pays avait décidé en conseil de ministre mon transfèrement à la CPI. Aux pas de course, on me conduit Manu militari au palais de justice au plateau. La chambre d’accusation siège rapidement pour donner une coloration juridique à la décision politique du gouvernement : c’est décidé, je dois être transféré à La Haye (...) Vers 17h, on me ramène à la DST où j’ai passé ma dernière nuit. Le lendemain, 22 Mars 2014 à 11h, j’embarque à bord d’un avion belge, direction les Pays-Bas. C’est finalement dans la nuit du 22 au 23 Mars 2014 vers 1 h du matin que j’arrive à La Haye pour être admis au centre de détention de Scheveningen. Aujourd’hui 23 Mars 2021, cela fait exactement sept ans jour pour jour que je suis maintenu ici. »


 

Acquitté avec son mentor, Laurent Gbagbo des accusations de crimes contre l’humanité lors de la crise post-électorale de 2010, en janvier 2019, le sort de Blé Goudé et son co-accusé sera connu le 31 mars 2021 à l’issu du verdict que prononcera les juges de la chambre d’appel.


Il s’agira pour ces derniers de dire si le procès se poursuit ou pas, suite à la remise en cause de leur acquittement prononcé par les juges de la chambre de première instance, par la procureure, Fatou Bensouda.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 7 ans après, Blé Goudé revient sur les conditions de son transfèrement à la CPI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Mon cher tout ça on s en garba ce qui est sûre on t à djo on peut djo qui on veut mais on préfere faire des pont quand vous c est distraire les gens bandende cloown sans cervelle on vous chicotte d élections en élection c est ça qui est la vérité
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
Toi au moins tu as de la chance. Que dire des honnêtes personnes tuées par ta milice GPP et ton article 125. Abrutis, il faut avoir la décence de la fermer
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
*Pretends to be shocked*
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Mon cher Blé, t'en fais pas, ils sont tous en train de s'entre-empoisonner!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Nous@dabord
Pourquoi tous se font passés pour des victimes avec ces recits colorés de compassion pour soi d'ailleurs. La nouvelle composante de la CPI revient á la charge sur les evénements de 2011 et desormais il n'y aura plus de parapluie … tous ces chefs com zone de guerre ou même politiques feront face á cette machine… Le ministre Blé Goudé et le Présiden Gbagbo Laurent ne sont apparemment pas sortis encore de leurs deboires… TOUS ils sont coupables …..
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Batuta c est vous qui empoisonnéz les ivoiriens depuis le fpi est né. Faut dire à blé de m envoyer aloko 300 allez kaba kaba diona diona tchfrrr
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
En matière de justice, quand l’heure du régime des criminels sonnera le glas, cet idiot-corrompu-sans dignité d’Adou Richard sera le premier à répondre de ses actes à être jugé et jeter en prison à vie . Quand on est choisi pour faire la justice, en face du diable on ne fait rien ou on démissionne. Mais quand on accompagne le criminel dans ses forfaitures pour donner une certaine légitimité aux actes du criminel veut dire quelque part qu’on s’y plaît et dans ce cas on est plus criminel que le premier criminel parce que sous un autre angle il n’y a pas de corrupteur sans corrompu, pour paraphraser un farfelu général eyadema du Togo( je pense qu’il y’a un peu de la sagesse dans ces propos du farfelu général) . Justement parce que les gens acceptent d’être corrompu que ceux qui veulent corrompre agissent ainsi. Cet Adou Richard est le premier criminel qui a tué et massacré la justice ivoirienne avec ses procès expéditifs assortis la plus part du temps de 20ans d’emprisonnement. Faut il le surnommer procureur 20ans????? Dieu seul sait .
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter