Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Écoles Privées Confessionnelles et Laïques, les fondateurs menacent de suspendre les cours à partir du 14 avril
 

Côte d'Ivoire : Écoles Privées Confessionnelles et Laïques, les fondateurs menacent de suspendre les cours à partir du 14 avril

 
 
 
 5376 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 avril 2021 - 07:25



La conférence des Associations de Fondateurs d'Écoles Privées Confessionnelles et Laïques de Côte d'Ivoire (CPAFESP) n'est pas contente.


Les présidents de cette Conférence étaient à nouveau face à la presse ce jour pour interpeller l'Etat sur les difficultés qu'ils traversent à cause du non-paiement des frais d'écolage des enfants affectés dans leurs différents établissements et annoncer des mesures fortes.


Le Père, Jean-Luc Brema, a annoncé que si leurs préoccupations ne sont pas totalement satisfaites, les fondateurs suspendront « les cours le 14 avril 2021.


 

Jean-Luc Brema a affirmé que cette résolution a été prise, car depuis la conférence de presse du 10 février dernier « la seule réaction des autorités a été celle de la Direction de l'Encadrement des Établissements Privés (DEEP) ».


Malheureusement, a-t-il poursuivi « la Directrice a dit qu'elle était vraiment surprise des montants qui sont à notre disposition. Elle contestait ces montants. Elle a marqué son étonnement que nous n'avons pas les bons chiffres. On attendait qu'après cette rencontre, le gouvernement fasse quelque chose, puisque c'est l'Etat qui a les vrais chiffres. Sur cette base, on était confiant. Mais nous avons attendu jusqu'aujourd'hui ».


Aussi, a ajouté le conférencier, la conférence observe que « les montants engagés au niveau du trésor sur le budget 2020 sont en inadéquation avec les décisions financières, titres et créances détenus par les fondateurs».


Sur ces montants, Karamoko Ibrahim, comptable de la CPAFESP a fait savoir que l'État reste devoir 31,6 milliards de FCFA d'impayés de frais d'écolage pour l'année scolaire 2019/2020, 4 milliards de l'année scolaire 2019, 1,6 milliards FCFA pour l'année scolaire 2012 et 16 milliards au titre des divers passifs constitués de 2001 à 2009.


 

La conférence des Associations de Fondateurs d'Écoles Privées Confessionnelles et Laïques demande « le paiement intégral et immédiat et intégral des restes à payer des sommes inscrites sur le budget 2020 et sur les décisions financières de l'année 2019-2020 et ce avant le 13 avril 2021.


La régularisation sur le budget 2021 des gaps et autres réclamations validées des années scolaire 2018-2019 et 2019-2020 ; la mise en adéquation du budget 2021 alloué et des montants conventionnels de prise en charge des élèves régulièrement affectés dans les écoles privés et dont la présence physique a été confirmée et validée par un contrôle contradictoire».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Écoles Privées Confessionnelles et Laïques, les fondateurs menacent de suspendre les cours à partir du 14 avril
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
On ne peut pas. Cacao ne marche pas. On n'a pas d'autres sources de revenu.
 
 il y a 2 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère au 1000 milliards, coup dur pour Kandia Camara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour son premier Gouvernement, Patrick Achi a t-til eu les coudées fr...
 
1231
Oui
33%  
 
2363
Non
64%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement