Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le pays déchiré par les coupures d'électricité, le régulateur adresse une sommation à l'entreprise distributrice d'énergie électrique
 

Cameroun : Le pays déchiré par les coupures d'électricité, le régulateur adresse une sommation à l'entreprise distributrice d'énergie électrique

 
 
 
 2398 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 15 avril 2021 - 07:07


Au Cameroun, le torchon brûle entre l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) et  le concessionnaire de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun (Eneo). 


Le régulateur accuse l’entreprise de nombreux actes d’abus sur les consommateurs sans défense, de manquements graves et de violations récurrentes de la loi.



Violation de la loi



Non-respect et violation du règlement de distribution publique d’électricité ; suspension abusive de fourniture d’électricité aux clients ; coupures intempestives d’énergie électrique, surfacturations, fraudes imaginaires voilà quelques-uns des griefs formulés par le régulateur contre l’entreprise Eneo en charge de la distribution d’énergie électrique.


« Tout différend relatif à la régularisation pourra être soumis à l’Arsel, conformément aux dispositions du présent règlement. Dans ce cas, AES Sonel (Eneo) ne pourra interrompre la fourniture de l’énergie électrique, tant que la procédure de conciliation auprès de l’Arsel, prévue à l’article 18 du présent règlement ne sera pas parvenue à terme », souligne le régulateur.


 

Certains clients, alimentés par des points de livraison régulièrement connectés aux appareils de comptage fixés hors de leurs domiciles ou bureaux, sont taxés de fraudeurs avec pour conséquence l’imputation d’une pénalité, s’insurge le régulateur.


Ces abus sont une violation de l’article 13 du règlement.


Selon le régulateur, la fraude à l’énergie électrique est tout acte ayant pour objet ou pour effet de prendre de l’énergie électrique en dehors des quantités mesurées par le compteur, de fausser les indications du compteur, de même que toute rupture de scellement ou de plombage.  


Le régulateur met en demeure l’entreprise de se conformer à la loi sous huitaine.



Une sortie unanimement saluée


 



La Ligue camerounaise des consommateurs (LCC) a félicité le régulateur pour cette mise en demeure contre le concessionnaire de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun.


 « La LCC salue l’action de l’Arsel qui est enfin sortie de sa léthargie et se met aux côtés du consommateur. Nous souhaitons que la LCC continue de jouer son rôle de gendarme et de protection du consommateur. Et nous souhaitons qu’Eneo puisse obéir aux injonctions du régulateur », déclare Delor Magellan Kamgaing, président exécutif de la LCC.


Depuis plusieurs mois, les villes camerounaises sont victimes de coupures intempestives d’électricité entraînant des graves répercussions économiques et des dommages domestiques considérables.


L’entreprise Eneo attribue ces coupures à l’effondrement du réseau de transport électrique dont la maintenance fait couler encre et salive. 



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Le pays déchiré par les coupures d'électricité, le régulateur adresse une sommation à l'entreprise distributrice d'énergie électrique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement