Tchad Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Tchad : Le conseil militaire dirigé par le fils d' Idriss Déby rejeté par les rebelles du FACT
 

Tchad : Le conseil militaire dirigé par le fils d' Idriss Déby rejeté par les rebelles du FACT

 
 
 
 7778 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 20 avril 2021 - 17:46

Mahamat Idriss Déby Itno


Après la mort du Président Idriss Déby Itno, son fils Mahamat Idriss Déby Itno général quatre étoiles de 37 ans et commandant de la garde présidentielle dirigera un conseil militaire, ce que rejetterait les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT).


La situation reste toujours incertaine après la mort du Président tchadien qui s’est illustré comme un allié incontournable dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel.


 Désormais, son fils Mahamat Idriss Déby Itno  assurerait un conseil de transition de 18 mois , rejeté selon certaines informations par le  mouvement rebelle du Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad (Fact) qui affronte l’armée tchadienne depuis plusieurs jours.


Quelques heures après l’annonce du décès du Maréchal, la bataille de succession ferait–elle déjà rage ?.


 

Selon la constitution, en cas d'empêchement définitif" du président, ses attributions sont provisoirement exercées par le président de l'Assemblée Nationale, mais l’institution a été dissoute dans la foulée.


Pour certains, la prise de pouvoir du fils, le général Mahamat Idriss Deby, serait donc inconstitutionnelle.


Considéré comme un vaillant soldat, Idriss Déby, lui-même arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1990 aurait succombé à des blessures au cours de combat contre les rebelles du FACT , en provenance de Libye qui avaient promis de le renverser après sa décision de briguer un sixième mandat.


 

Alors les circonstances entourant sa mort restent encore floues , le chef de l’Etat serait mort à Mao, au nord de N’Djaména, à la suite d’une rencontre avec les chefs des rebelles du FACT qui aurait dégénéré, entraînant également la mort de quatre autres généraux. 


 Toutefois, l’information n’a pas encore été confirmée par les autorités tchadiennes.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Tchad : Le conseil militaire dirigé par le fils d' Idriss Déby rejeté par les rebelles du FACT
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Il y’a des incongruités: comment un homme lui même rebelle peut se dire lutter contre les rebelles. C’est cette hypocrisie humaine qui ne permet en aucun cas de résoudre un problème.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
La situation est gâtée avec la dynastie-Idriss si la France n'intervient pas.... Les Tchadiens ne sont pas comme les Togolais, Gabonais........qui adorent que leur défunt Président soit remplacé par son fils.... La même situation de dynastie se dessine au Cameroun et ........... en Cote d'Ivoire(avec son frere ou fils..)
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter