Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La  répression se poursuit contre les chauffeurs indélicats, 19  permis retirés de la circulation
 

Côte d'Ivoire : La répression se poursuit contre les chauffeurs indélicats, 19 permis retirés de la circulation

 
 
 
 4990 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 24 avril 2021 - 10:44


Les pompiers portant secours à une victime d’un accident jeudi dernier à Abobo (Ph) 


Les accidents de circulation sont récurrents ces derniers mois sur le territoire national avec son corollaire de victimes.


Le dernier en date celui survenu jeudi dernier à Abobo-N’dotré. Un carambolage impliquant un camion berne, un taxi et un minicar a fait dix (10) morts et 12 blessés.


Résolument engagé dans la lutte contre l’incivisme routier, le Ministre des Transports Amadou Koné ne cesse de multiplier les actions. 

Concomitamment à la sensibilisation, la répression se déroule. Ainsi, la commission de suspension et de retrait de permis de conduire réactivée en 2018, a , en sa session du jeudi 22 avril 2021 tenue au 3ème étage de la tour C au Plateau, encore retiré le permis à 19 chauffeurs indélicats sur 22 dossiers analysés soit un pourcentage de 86, 36% de chauffeurs sanctionnés. 


 

Un message fort du ministère des transports à l’endroit des conducteurs indélicats qui endeuillent les familles.


 D’ailleurs, à l’ouverture de la session, le président de la commission M. Lucien Tiéssé, par ailleurs Directeur de la circulation à la Direction Générale des Transports Terrestres et de la Circulation (DGTTC), a insisté sur la détermination du Ministre à réduire considérablement les accidents voire les stopper.


 « Il faut que nous continuons à sévir à la délinquance routière pour que le sentiment d’impunité qui conduit à l’incivisme s’arrête » a- t- il martelé. 


 

Tout en se félicitant de la rigueur dans laquelle se déroule les délibérations, M. Tiéssé a condamné tous les accidents de ces derniers temps. 

Pour terminer, il a exhorté les conducteurs et chauffeurs à plus de prudence sur les routes car, soutiendra- t- il, les accidents ne sont pas une fatalité. 


Le défaut de maitrise, la vitesse excessive, l’imprudence du conducteur, le non-respect de feu tricolore étant entre autres les causes les plus récurrentes.


Donatien kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La répression se poursuit contre les chauffeurs indélicats, 19 permis retirés de la circulation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Ces 19 "chauffards" vont à nouveau conduire avec les photocopies des permis de leurs connaissances..... Voilá pourquoi les soi-disant répressions dans tous les secteurs d'activités n'aboutissent.............. Pour passer une visite technique, de nombreux démon-chauffeurs ou proprietaires de voitures , empruntent des accessoires ................ Si non si la loi et les règles doivent etre strictement appliquées, ,plus de 60% des 4 roues de transport ne circuleront pas ........... Quand sur l'autoroute les agents de l'OSER t'arrêtent pour un excès de vitesse, tu leur donnes 2000 frs cfa et tu reprend ta même excès de vitesse...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Forotoba
Il faut sanctionner aussi les propriétaires de ses camions
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Les gens n'aiment pas la vérité! Toute cette histoire d'accidents multiples a commencé quand le RHDP a trouvé comme solution d'insertion de ses ex-rebelles la districution massive de permis sans aucune formation. De même que la pagaille des motos-taxis. Le désordre vient du RHDP, mais ça koaci ne vous le dira jamais. On cherchera des boucs émissaires ailleurs. Bandécons!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter