Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Nommé Premier ministre,  Patrick Achi «confie » sa mission aux guides religieux, musulmans et chrétiens
 

Côte d'Ivoire : Nommé Premier ministre, Patrick Achi «confie » sa mission aux guides religieux, musulmans et chrétiens

 
 
 
 5437 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 25 avril 2021 - 22:07


Le Premier ministre Patrick Achi a pris part le 24 avril, à une séance de rupture du jeûne du Ramadan organisée par le Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques (COSIM). Le chef du Gouvernement a à l'occasion salué la grande contribution du COSIM à la consolidation de la cohésion sociale et à la préservation de la paix en Côte d'Ivoire.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Le COSIM peut être fier du bond qualitatif qu'il a fait faire à la communauté musulmane ivoirienne depuis sa création... Plusieurs réformes tendant à l'amélioration de la pratique religieuse et une obstinée éducation à la culture de la paix sont des acquis incommensurables qui ont changé le visage de l'Islam en Côte d'Ivoire », a dit Patrick Achi.


Selon lui, grâce au COSIM, le pays est doté d'une Université islamique, d'un centre de santé communautaire, d'un lycée islamique, d'une radio, d'une télévision, etc.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Au cours de cette rencontre avec les guides religieux, le Premier ministre a à nouveau rendu hommage, au défunt président du COSIM, Cheick Aïma Mamadou Traoré. Il a loué ses qualités humaines de droiture, de sagesse et d'ouverture et a souhaité que son oeuvre de promotion d'un Islam de tolérance et d'amour du prochain soit perpétuée.


 

Au nom du COSIM, le président du collège de transition, Cheick Moustapha Sonta, a traduit la gratitude de la communauté musulmane au chef du Gouvernement, pour son assistance.


Toujours dans le cadre des visites des communautés religieuses du pays, accompagné des ministres Anne Ouloto, Danho Paulin et Bruno Koné, Patrick Achi a rendu visite au Cardinal Jean-Pierre Kutwa, premier responsable de l'Église catholique en Côte d'Ivoire.


Au sortir de cette rencontre, il a confié à la presse que c'est à sa demande que l’évêque lui a accordé cette audience en tant que Premier ministre nouvellement nommé.


« Cette audience qu’a bien voulue nous accorder son Eminence le Cardinal Kutwa, à notre demande répond, d’abord à un principe institutionnel qui veut que lorsqu’un Premier ministre est nommé, il approche les autorités religieuses pour recueillir leurs bénédictions sur sa mission. C’est dans ce cadre que nous rencontrons les responsables des principales confessions religieuses de notre pays. En second lieu, comme vous le savez, l’Eglise Catholique est l’une des institutions religieuses parmi les plus importantes de notre pays. Dans le cadre des échanges que nous avons avec les premiers responsables de ces institutions, on a un aperçu, un pool des sentiments qu’il y a dans le pays, et ce, dans toutes ses tendances. Cela nous permet d’orienter les actions du gouvernement de façon à apporter, conformément à la volonté de SEM le Président de la République Alassane Ouattara, la paix, la sérénité et le bien-être. L’échange nous a également permis de faire un tour d’horizon de l’actualité économique, sociale et politique », a expliqué, Patrick Achi.


Il a également indiqué que le Cardinal est quelqu’un de très cultivé qui suit de près l’évolution du pays et il lui a plus de partager avec sa délégation un certain nombre de sentiments qu’il avait sur chacune de ces questions.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Cela nous a fortement enrichi. À notre tour, nous lui avons transmis un message de réconfort de la part du Président de la République. Et nous lui avons dit également les grandes actions que nous étions en train de mener et celle que nous mènerons durant les prochaines années. Je crois qu’il y a une très grande convergence de vue entre nos positions », a-t-il ajouté.


Le Premier ministre a mentionné que la délégation a reçu des bénédictions de Monseigneur Jean-Pierre Kutwa.


« Nous avons décidé ensemble que ce genre de rencontre, entre le Premier ministre qui a la charge de conduire la politique du gouvernement et les institutions comme la sienne, puisse se faire régulièrement. Et ce, afin que nous puissions conjuguer nos efforts, maintenir la paix et conduire le pays, de sorte qu’il apporte au quotidien aux populations, le bien-être et le réconfort et la paix », a conclu, le Chef du gouvernement.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Nommé Premier ministre, Patrick Achi «confie » sa mission aux guides religieux, musulmans et chrétiens
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Batuta
L'aplaventrisme continue!!! Voici des hommes (Achi, Duncan) qui me rappellent le Nègre honteux du poème de Césaire: Des hommes grands de taille, qui à force de courber l'échine pour survivre ont fini par avoir le dos vouté comme des bossus et ne peuvent plus marcher la tête haute! Pathétique! Bandécons!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Le COSIM peut être fier du bond qualitatif qu'il a fait faire à la communauté musulmane ivoirienne depuis sa création... Plusieurs réformes tendant à l'amélioration de la pratique religieuse et une obstinée éducation à la culture de la paix sont des acquis incommensurables qui ont changé le visage de l'Islam en Côte d'Ivoire », J’aurai souhaité n’avoir pas lu ces abominations.Mais comme j’ai déjà lu, obligé de réagir. Le soi disant premier ministre et les soient disant guides religieux sont très petits pour faire quelque petite réforme quelqu’elle soit pour améliorer la pratique de l’islam. Qui sont ils ?????? Ces guides mêmes connaissent ce qu’ils font, des ignorants de dernière pluie qui jouent de la comédie sous prétexte de pratiquer la religion. Personne ne peut réformer l’islam, c’est déjà une religion améliorée et complète qui n’a besoin d’aucune idiotie ni incongruité humaine .
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
les 2 zozos préfèrent le mogo qui a donné guei caché a la cathedrale du plateau vraiment ils sont maudits je comprends au regarde de leur maudiya leurs haine sans fin yakko a eux en tout cas nous on avance sereinement comme desmauritaniens qui ont pas de monnaie lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Y’a t il plus maudit que le fils Dioula jordanchoco2020 du père lui même maudit,père,élèvé, nourri par l’argent de la drogue??????? Ahhhhh comment ça ? La malédiction c’est aussi l’incapacité à pouvoir s’instruire, à aller à l’école pour cultiver son esprit voire pouvoir écrire une simple bonne phrase en français. jordanchoco, prends le temps de relire tes posts tu trouveras où se trouve la malédiction, si tu étais honnête.Ahh j’oubliais est ce l’honnêteté existe encore chez le Dioula vendeur de drogue qui après va se pavaner dans de gros boubous brodés 5etoiles pour se singer soi disant qu’il prie Dieu?????? Depuis quand ??????
 
 il y a 1 mois
Ubiquismus
Hummm !! Je trouve curieux, cette évolution inversement proportionnelle entre certains "maux flagrants de la société" Ivoirienne (cupidité, corruption, intolérance, violences, mensonges, hypocrisie, détournements de biens communs, etc), et le nombre croissant de "croyants et de pratiquants" de différentes religions en CI (musulmans, chrétiens catholiques, chrétiens évangélistes, etc). Ils ont tous en bouche : "Allah" "Amen" "Par la grâce de dieu", etc, et cela ne les empêchent pas de détourner les bien publics dans leurs boulots respectifs. Je vois pas où certains voient le QUALITATF là où le NON QUALITATIF gagne du terrain ?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Vous avez pleinement RAISON à 120% parce que les gens ne sont que dans des sectes et non dans la vraie pratique des enseignements de Issa fils de Marie, Paix et bénédiction sur lui et sa pieuse mère(faussement appelé jesus=chrétien ) d’une part ni de Mahomed( paix et bénédiction sur lui) d’autre part. Ce sont comédiens-fétichistes polythéistes adorateurs de Mamon( argent) que vous voyez qui remplissent les cathédrales dimanche matin et les mosquées vendredi après midi et qui se retrouvent dans les grands contrats de vente de drogue. C’est ça mon frère.
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement