Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ferké, inhumation du reggaeman Watchman sans aucune présence d'un artiste du pays, sa famille biologique à ses côtés
 

Côte d'Ivoire : Ferké, inhumation du reggaeman Watchman sans aucune présence d'un artiste du pays, sa famille biologique à ses côtés

 
 
 
 17491 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 01 mai 2021 - 20:55

L'inhumation du chanteur de reggae Watchman (ph KOACI) 




L'artiste ivoirien chanteur de reggae Watchman, s'est éteint et s'en est allé dans le ventre de la nuit. La nouvelle est tombée le samedi 24 avril dernier.


De son vrai nom Yéo Seydou, Watchman a succombé des suites d'une courte maladie, plus précisément une crise d'hypertension selon des sources proches de la famille biologique.

Lors des élections législatives de mars dernier, l'artiste était fortement engagé artistiquement auprès du candidat indépendant à Ferké Ouattara Kissipena Olivier.


 

Après ces élections, Watchman est resté chez lui à Ferké dans le but de se reposer et aussi attendre l'inhumation d'un autre parent, celui là décédé plus tôt. Malheureusement, il aurait piqué une première crise à son domicile du quartier Bromakoté de Ferké. Après quelques traitements, il a regagné Abidjan où il a piqué une seconde crise qui lui a été fatale.


Le lieu de son inhumation a depuis lors été au centre d'une polémique. À en croire des informations, les artistes reggae avaient souhaité voir Watchman enterré à Abidjan, ce qui leur aurait permis de lui rendre un « bel hommage ». La famille biologique a catégoriquement refusé et a choisi d'inhumer leur enfant sur sa terre natale de Ferkessedougou.


La dépouille de l'enfant de Sokoro, est arrivée à Ferké ce vendredi 30 avril 2021 avant d'être enterrée ce samedi 1er mai au cimetière de Zindel, un quartier de Ferké. Le constat comme rapporté à KOACI par une source sur place, est qu'aucun artiste tout genre confondu n'était présent aux obsèques. Ce qui a choqué plus d'un.


« Voyez comment l'homme est. Si c'était quelqu'un de riche, vous allez voir tous les artistes ici, même si l'enterrement devait se faire dans le désert...» s'en est désolé Jacques, un ami de Watchman. Et comme si cela ne suffisait pas, hormis Kissipena Olivier, aucune autorité, aucun cadre de Ferké n'y a mis les pieds. Mais qu'à cela ne tienne, Watchman a été dignement enterré par sa famille biologique et ses véritables amis. Certe l'artiste n'avait pas connu une gloire éclatante, mais il était connu pour son humanisme et sa proximité avec tout le monde, tant à Ferké qu'à Abidjan. 


 

Ferkessedougou et la Côte d'Ivoire perdent ainsi un fils, un artiste. Rappelons que Watchman était auteur de plusieurs titres dont « Femme lève toi » et le plus connu  « Sida ». Il part en laissant derrière lui une veuve et 8 enfants.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ferké, inhumation du reggaeman Watchman sans aucune présence d'un artiste du pays, sa famille biologique à ses côtés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement