Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Yopougon, 02 individus accusés dans l'affaire « article 125 » où 03 personnes ont été brûlées vives présentés devant le juge 11 ans après
 

Côte d'Ivoire : Yopougon, 02 individus accusés dans l'affaire « article 125 » où 03 personnes ont été brûlées vives présentés devant le juge 11 ans après

 
 
 
 9257 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 mai 2021 - 11:46

Manifestation de la désobéissance civile à Yopougon en novembre 2020 (archives)



Pourrait-on croire à un l'épilogue d'une affaire qui a beaucoup marqué des familles dans la commune populaire de Yopougon ?


Onze (11) années après, l'affaire devra connaître son dénouement le 11 mai prochain au tribunal de Yopougon.


En effet, lors de la crise postélectorale de 2010-2011, deux (02) individus, Amadou et Ahmed ont été enlevés dans une boutique au quartier Niangon pour être retrouvés brûlés vifs dans un caniveau à l'aide de pneus. Ces deux jeunes boutiquiers avaient en leur compagnie un autre homme lui, aussi enlevé à son domicile devant son épouse par les deux présumés auteurs de « l'article 125 ». Cet acte qui avait été surnommé « article 125 » est non moins d'avoir marqué des familles.


 

Pour cause, c'est le propriétaire de la boutique dont les frères ont été enlevés qui porta plainte. L'homme sans avoir été témoin de la scène s'est appuyé sur les dires de certains témoins. La dame dont le mari a été enlevé, elle affirme avoir supplié les ravisseurs de le laisser en vie.


11 ans donc après ces faits, les deux présumés auteurs qui étaient détenus à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA) ont été présentés devant le juge le mardi 4 mai 2021 au tribunal de Yopougon.


Ces derniers ont été défendus par leurs avocats qui dans la plaidoirie ont tenté de démontrer les insuffisances de preuves et de dépositions de témoins.


 

Les avocats des deux jeunes accusés ont plaidé pour que leurs clients ne soient pas condamnés sur la base des suppositions en soutenant que les affaires pénales ont besoin de preuves irréfutables établissant leurs culpabilités.


Alors que Maître Mobio, l'un des avocats des accusés, a demandé au tribunal la relaxation de ses clients, la procureure quant à elle a requis 20 ans d'emprisonnement pour les deux accusés. L'affaire a été mise en délibéré et le verdict des juges sera connu le 11 mai 2021.


Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Yopougon, 02 individus accusés dans l'affaire « article 125 » où 03 personnes ont été brûlées vives présentés devant le juge 11 ans après
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Si Blé Goudé, auteur de : "chacun son blanc" et parrain des voyous-Libériens, eux aussi, créateurs de "l'article 125", est libre de circuler.... la justice pourrait pardonner ces 2 individus.. Il y a eu beaucoup de personnes ayant des patronymes nordiste qui ont été exécutées à Yop par des éléments FDS et surtout des voyous-patriotes de Blé Goudé et associés Libériens...... J'y étais pendant ces moments macabres... Il est temps de faire la PAIX
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Terroristes...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
Les partisan de notre adultérin aux concubines multiples étaient et sont des monstres.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara recevra Gbagbo au palais présidentiel, symbole fort pour la réconciliation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Manque de recul médical et maladie peu dangereuse finalement, prendri...
 
2385
Oui
41%  
 
3277
Non
57%  
 
128
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement