Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    1ère session de formation de l'Institut politique Amadou Gon, la rentrée solennelle fixée au 28 mai, 150 postulants retenus
 

Côte d'Ivoire : 1ère session de formation de l'Institut politique Amadou Gon, la rentrée solennelle fixée au 28 mai, 150 postulants retenus

 
 
 
 1794 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 mai 2021 - 19:35


La rentrée solennelle de la première session de formation de l'Institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly est fixée au vendredi 28 mai 2021 à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan. Elle sera suivie du cours inaugural de cette session qui est consacrée aux jeunes.


Yao Kouassi Bertin, Directeur de l'institut a donné l'information à la presse cet après-midi au cours d'une rencontre à Abidjan en présence du Président du conseil d'administration, le ministre Mamadou Touré.


Le conférencier a déclaré que cette première expérience a montré tout l'intérêt que le public porte à ce type de formation car les réactions ont largement dépassé leurs prévisions.


"En une semaine, 3406 demandes de candidatures ont été enregistrées. Elles émanent de jeunes cadres, d'étudiants en fin de cycle, des opérateurs économiques exerçant des professions libérales, des cadres de l'administration publique et du secteur privé etc", a souligné, le Directeur.


Relativement au genre 445 candidatures féminines ont été enregistrées contre 3061 hommes et 246 candidatures des pays de la sous-région ont été également reçus. 


A l'issue de la sélection, 200 postulants ont été sélectionnés dont 150 retenus et 50 mis sur une liste d'attente.


Ce sont ces 150 retenus qui débuteront la première session de formation le vendredi 29 mai 2021.


Cette session débutera par la cérémonie officielle, suivie d’une leçon inaugurale. La session de formation durera huit semaines, reparties en 41 séances, soit 94 heures de formation, les vendredi et samedis de chaque semaine.


En plus de ces séances présentielles, les auditeurs auront à présenter des travaux de recherche personnels ou recevront des formations ou des exercices en ligne.


Le cycle complet pour valider la formation est composé de trois niveau en l’occurrence un niveau initiation, un niveau conviction et un niveau argumentation.


 

La formation est sanctionnée par un certificat.


Selon le Directeur, l'objectif poursuivi, dans un premier temps est de donner aux jeunes auditeurs des compétences et des aptitudes nécessaires à une meilleure compréhension de l’environnement politique, économique, social et sécuritaire dans lequel ils vivent et où ils seront appelés à développer leurs activités.


Dans un deuxième temps, la formation vise à leur fournir les moyens intellectuels et techniques pour défendre leur conviction à travers des formations pratiques de structuration des idées, de prise de parole, d’animation de réunion, de participation à des débats contradictoires, de préparation de campagne électorale etc.


Hormis les activités de formations l’Institut de Formation Politique AGC conduit d’autres activités. 


Il s'agit des rencontres thématiques qui porteront sur des sujets d’actualité et donneront l’occasion à de hauts responsables de l’Administration, des entreprises publiques ou privées ainsi que des décideurs politiques d’expliquer le sens d’une réforme, la portée d’une décision, le contenu d’un texte de loi etc.


Le public peut être limité, en fonction du thème abordé et ces rencontres thématiques peuvent être organisées sous la forme d’une table ronde, d’un panel ou d’un point de presse. 


Des grandes conférences publiques qui sont des rencontres sur des thèmes de politique nationale, d’Histoire, de Relations internationales, d’économie politique etc.


Le conférencier a mentionné que les conférenciers seront des anciens hauts responsables politiques (Anciens présidents de Républiques, anciens Premiers Ministres, Ministres…) des universitaires de renom, des leaders du secteur privé ou de l’administration publique.


Avec cette initiative, l’IFP-AGC veut renouer avec la tradition des grands débats qui caractérisent les démocraties avancées. Des sessions de formations internationales sont également prévues. 


Ces sessions revêtent deux formes à savoir celles qui sont organisées en Côte d’Ivoire et les sessions organisées à l’extérieur.


La première catégorie regroupera en Côte d’Ivoire des auditeurs venant de la sous-région ou de pays avec lesquels l’IFP-AGC est en partenariat pour une formation sur des thématiques ayant un intérêt régional ou international. Ces séances seront organisées sous le modèle de travail en comité c’est-à-dire une alternance de cours magistraux, de travail de groupes et de recherches devant aboutir à la rédaction d’un document de synthèse.


 

Ces sessions internationales peuvent allier formation et visites touristiques guidées. 


Il a également annoncé, que les bourses et aides à la recherche consistent en des subventions octroyées à des jeunes chercheurs, des doctorants ou des chercheurs séniors dont les résultats des travaux ont un lien avec les thématiques abordés par les formations de l’IFP-AGC.


Ce sont des subventions annuelles dont le montant peut varier en fonction de l’étendue du thème abordé.


Enfin, les publications. L’IFP-AGC envisage d’éditer divers types de supports, notamment des brochures, des ouvrages, des notes de synthèse ou des encarts dans la presse afin d’élargir la cible des personnes susceptibles d’être concernées par les formations de l’IFP-AGC.


Le Directeur a assuré que tous les postulants qui n’ont pas été retenus pour cette première session de formation sont dans une base de données et ils pourront participer à toutes les autres activités de l’Institut.


Satisfait du travail abattu par la Direction, Mamadou Touré, a assuré que le Conseil continuera de se mobiliser et ne lésinera pas sur les moyens pour que son travail puisse continuer. 


Le Président du conseil d'administration de l'Institut a enfin annoncé que l'Institut a acquis un siège aux deux-plateaux qui servira d'administration. 


Wassimagnon 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 1ère session de formation de l'Institut politique Amadou Gon, la rentrée solennelle fixée au 28 mai, 150 postulants retenus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara recevra Gbagbo au palais présidentiel, symbole fort pour la réconciliation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Manque de recul médical et maladie peu dangereuse finalement, prendri...
 
2385
Oui
41%  
 
3277
Non
57%  
 
128
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement