Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Port Sec de Ferké, un plan d'Action de Réinstallation d'une enveloppe de 7,148 milliards de FCFA pour la prise en charge des 484 personnes affectées par le projet
 

Côte d'Ivoire: Port Sec de Ferké, un plan d'Action de Réinstallation d'une enveloppe de 7,148 milliards de FCFA pour la prise en charge des 484 personnes affectées par le projet

 
 
 
 7067 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 21 mai 2021 - 14:15

Pose de première pierre du port sec ce vendredi à Ferké (ph KOACI)



La pose de la première pierre du Port Sec de Dékokaha, village situé à 5 Km de Ferkessedougou a eu lieu aujourd'hui comme, constaté sur place par KOACI.


La présentation technique du projet fut confiée à Alcide Djédjé, ministre délégué auprès du ministre d'État, ministre des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et de la diaspora chargé de l'intégration africaine.


Ce Port Sec, d’une superficie de 732 ha, permettra de créer une zone économique de développement au nord du pays afin de mettre en valeur les immenses et riches Potentialités des Districts des Savanes et du Zanzan, et de tirer un meilleur profit de celles des régions frontalières de Sikasso au Mali et de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.


Selon le ministre Alcide Djédjé, le Port Sec aura donc des effets externes positifs au niveau de la facilitation du commerce entre les pays concernés, en l’occurrence la Côte d’lvoire, le Burkina, le Mali et le Niger.


Il contribuera à un renforcement de la compétitivité des économies de ces quatre pays avec un gain de temps et à une réduction des coûts de transaction et permettra également une intensification du commerce régional et un accroissement des investissements dans les Etats concernés.


 

Les effets induits par la construction de ce Port sont réels et bénéfiques pour les populations, pour l’intégration régionale et pour les activités économiques.


Le ministre délégué a indiqué que le Gouvernement a conclu en octobre 2013 une Convention d’étude avec le BNETD portant sur l’élaboration de l’étude de faisabilité technico-économique, environnementale et sociale du projet du Port sec de Ferkessédougou.


La construction du Port Sec va entraîner nécessairement des effets collatéraux qui pourraient affecter un certain nombre de ménages, puisque selon l’enquête sociologique effectuée à cet effet, au total 484 personnes sont concernées.


Alcide Djédjé a rassuré l’ensemble des populations du Tchologo que le Gouvernement, qui a déjà commencé les Indemnisations, les poursuivra.


Par ailleurs, il a annoncé qu'un Plan d’Action de Réinstallation doté d’une enveloppe de 7 milliards 148 millions de FCFA est prévue pour prendre en charge les personnes affectées par le projet.


 

"C’est pour nous le lieu de remercier infiniment toutes les populations riveraines et la chefferie traditionnelle pour leur compréhension et la bonne collaboration qui ont prévalu depuis le démarrage de la phase d’étude jusqu’à ce jour", a-t-il ajouté.


En relation avec le Conseil Régional et l’ensemble des Ministères techniques concernés, le ministre délégué a pris l’engagement de veiller à la qualité des infrastructures et au respect des délais de livraison.


Au terme de son propos, il a lancé un appel à l’ensemble des acteurs, notamment au BNETD, à la Société COMPLANT et aux braves populations de la région du Tchologo, afin de faire bloc avec le Conseil Régional pour la réussite de cet ambitieux et emblématique projet structurant.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Port Sec de Ferké, un plan d'Action de Réinstallation d'une enveloppe de 7,148 milliards de FCFA pour la prise en charge des 484 personnes affectées par le projet
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement