Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Des élus français en visite au Sénat se proposent d'être des ambassadeurs pour des relations gagnant-gagnant
 

Côte d'Ivoire : Des élus français en visite au Sénat se proposent d'être des ambassadeurs pour des relations gagnant-gagnant

 
 
 
 2916 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 mai 2021 - 08:10

Elus français et ivoiriens jeudi à Abidjan (ph KOACI)




Une délégation d'élus français composée de sénateurs et de députés en visite en Côte d'Ivoire a eu une rencontre avec le bureau du Sénat dans le cadre de la consolidation de la coopération entre les deux pays.


Cette délégation a été reçue jeudi à la permanence de Cocody Attoban par Vice-président de la Chambre haute du Parlement ivoirien, Ollo Germain qui avait à ses côtés ses collègues, Charles Gomis, Alain Cocauthrey, Touré Souleymane, Touré Manindja, Djouka Kéhi Edouard.


Au terme d'un entretien qui s'est déroulé à huis clos, Patrice Anato (élu français d'origine africaine, ndlr), chef de la délégation française, par ailleurs coprésident du Groupe Diplomatie et Economie avec l'Afrique a expliqué à la presse, comment les parlementaires français comptent concrètement mettre en place cette coopération avec le Sénat ivoirien.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

« C'est déjà à travers cette relation historique entre la France et la Côte d'Ivoire sur plusieurs volets à la fois économique, sociale et culturelle. Récemment, il y a eu un déplacement du ministre Bruno le Maire ici, en Côte d'Ivoire, et d'autres visites suivront. Nous allons continuer à échanger entre élus de sorte à mettre en place certainement les projets entre nos différentes institutions. Nous allons renforcer notre coopération décentralisée. Aussi dans la coopération entre la France et la Côte d'Ivoire, il y a des questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme. Et nous nous faisons ambassadeurs des désirs que nous avons de chaque côté pour qu'ensemble nous puissions tisser des relations gagnant-gagnant », a expliqué, le chef de délégation au nom du député Christophe Di Pompéo, membre de la commission des Affaires Etrangères, de la députée Anissa Kheder, membre de la commission de Défense, de la députée Flora Lazaar, membre de la commission du Développement durable et de l'Aménagement du territoire et du sénateur Philippe Mouiller.


Ollo Germain, Vice-président du Sénat annoncé à l'issue de cette séance de travail, que la première activité pour l'institution, c'est de renforcer ses capacités.


«Vous savez que la France a une longue tradition de la chambre haute. Nous avons eu déjà à visiter le Sénat français. Le président du Sénat français est également venu ici lorsque nous avons organisé le Forum sur les collectivités. Donc il était bon de discuter avec les présidents qui sont là, notamment les présidents de commissions. Savoir comment ils arrivent à diriger leurs commissions pour que nous puissions bénéficier de l'impact social qu'ils en tirent », a expliqué, le Vice-président.


Il a ajouté qu'à travers cette rencontre, le Sénat veut capitaliser les erreurs que ces élus français ont pu effectuer lors de leurs différents mandats pour ne pas recommencer les mêmes en Côte d'Ivoire.


 

« Je pense particulièrement que la vie est simple, il ne faut pas recommencer à faire tourner la roue alors que certaines personnes ont déjà tourné cette roue et vous pouvez donc profiter de leur expérience. C'est le sens que nous accordons essentiellement à la visite de nos collègues de la France », a conclu Ollo.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Des élus français en visite au Sénat se proposent d'être des ambassadeurs pour des relations gagnant-gagnant
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LICOUL2000
Ah ce qui se dit, le député Anato français la aurait reçu plus de 10 000 euros cash de la part de Bictogo. Renseignez vous bien. Bictogo dit à tes gars de moins parler au quartier.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Je cite: "Des élus français en visite au Sénat se proposent d'être des ambassadeurs pour des relations gagnant-gagnant" -Ce sont des élus Macronistes pour ne pas dire en "Marche arrière" qui viennent faire les petits malins devant les Ivoiriens. Je prédis que tous ces élus d'En Marche seront battus en 2022, surtout les élus négros. L'effet Macron qui a fait que les électeurs n'ont pas regardé leur couleur est passé. -La gestion chaotique du mouvement des Gilets jaunes ainsi que les décisions plus que contestables et douteuses dans la gestion du covid 19, auront raison des élus éphémères d'En Marche. Le fait que Patrice Anato soit d'origine Togolaise ne veut rien dire. Ce sont d'ailleurs les Africains pur-sang qui vendent à vil prix le continent noir. -( Patrice Anato, Christophe Di Pompéo, Anissa Kheder, Fiona Lazaar, Philippe Mouiller LR Jupéiste et Macron-compatible, etc) sont tous des vuvuzélas de Macron. Il fallait nous dire que les élus pro-Macron sont en visite en CI. Quand ce sont des élus communistes ou de la FI, vous le précisez non ??? -J'aurais compris la sincérité de la démarche si c'était une délégation mixte, et encore que... -Macron n'a pas été capable de faire du "Gagnant-gagnant" entre Français (avec les gilets jaunes), ce n'est pas lui qui va faire ça avec les Africains. -Dites à ces petits envoyés de l'impérialisme que l'époque où on impressionnait les Africains est désormais révolue. Dites-leur qu'en France, les sénateurs sont élus et non 1/3 désigné par l'exécutif. Où est donc passé la séparation des pouvoirs ?? En CI, les sénateurs sont une classe oisive rémunérée à rien faire.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Ce message très important aux élus Macronistes en terme de conseils : 1) Le fait de critiquer la politique Française en Afrique francophone, n'est pas synonyme d'antifrançais. 2) La vraie amitié, sincère et respectueuse, ne se conçoit pas en terme de soumission. 3) Même dans un couple marié qui constitue le noyau de base d'une famille chez les humains, la domination et la soumission d'un membre du couple ne sauraient être considérées comme une preuve d'amour. 4) Puisque vous-mêmes parlez de rapports « gagnants-gagnants », dites à la classe dirigeante française de revoir son logiciel françafricain (qui est devenu obsolète) dans un monde globalisé et connecté. Il faut surtout le dire à Mr Macron, à lui de convaincre ses multinationales de sortir de l'entreprenariat malsain du 19 siècle. 5) Que cette classe politique prenne l'exemple sur les ex-colonies anglaises (même si tout n'est pas parfait). 6) Je voudrais terminer en leur disant que le Pr Gbagbo n'est pas un antifrançais. Tous les faits historiques le démontrent. à bon entendeur, salut !!
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter