Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Vincent Toh Bi : « Si vous n'êtes pas d'accord avec les décisions que prend le Président de la République vous démissionner ou vous quittez sa formation politique »
 

Côte d'Ivoire : Vincent Toh Bi : « Si vous n'êtes pas d'accord avec les décisions que prend le Président de la République vous démissionner ou vous quittez sa formation politique »

 
 
 
 8274 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 juin 2021 - 13:53

Vincent Toh Bi


Sauf changement de date, c'est le 17 juin prochain que l'ancien chef d'Etat ivoirien acquitté définitivement le 30 mars 2021 par la Cour pénale internationale (CPI) après un procès qui a duré près de 10 ans foulera le sol ivoirien.


Les partisans de Laurent Gbagbo et une partie du peuple attendent le retour de celui qui a durant 10 ans gouverné ce pays.


Dans une tribune l'ancien Préfet de la ville d'Abidjan, Vincent Toh Bi donne son avis sur le retour de Laurent Gbagbo


Il invite, les partisans de Gbagbo qui ont bravé doutes et désespoir, à ne pas transformer la victoire judiciaire en arrogance, en triomphalisme et en vaine provocation, qui ne seraient pas les leçons apprises d’une si longue privation de liberté.


"Humilité, modestie et introspection nécessaires...", martèle-il. 


L'ancien Préfet soutient que "Gbagbo arrive. Ce n’est pas une mauvaise chose pour les partisans de la mouvance présidentielle au pouvoir".


 

Il demande au pouvoir de créer les conditions d’une vraie et complète réconciliation. 


"Lorsqu’on s’appelle Président Alassane Ouattara et qu’on a consacré 30 années de sa vie à son pays dont plus de 10 ans à la Magistrature Suprême, le legs aux autres générations n’est pas un Parti fort et des militants heureux. Lorsqu’on est un homme politique responsable et contribuant à la construction d’une Nation comme Alassane Ouattara , le rêve est plutôt de bâtir une Nation forte et prospère avec un peuple heureux. Les hommes qui restent dans la mémoire des peuples ne sont pas ceux qui ont contenté une section du peuple ou un parti politique , mais plutôt tout le peuple et tout le pays. Il nous semble, au vu de ses actes de gestion publique depuis plusieurs années et au regard des mesures d’apaisement prises depuis Novembre 2020, que le Président Alassane Ouattara est attaché à laisser une Côte d’Ivoire forte, développée et réconciliée avec elle même. Il est donc dans une positive dynamique nationale. C’est donc aux institutions de l’Etat et à ceux qui aiment le Président Ouattara d’applaudir et de soutenir toutes les décisions courageuses qu’il prend, dont la réunion de toutes les filles et fils de la Côte d’Ivoire", explique l'ancien, Préfet d'Abidjan.


Selon lui, "si vous êtes partisans du Président Ouattara et que vous manifestez contre ses décisions de faire avancer l’Histoire de la Côte d'Ivoire, vous vilipendez ses actions, vous affaiblissez son Autorité et vous flétrissez son image".


Alors que Alassane Ouattara a annoncé qu'il est prêt à payer les frais de retour de son prédécesseur après son acquittement total et ceux de sa famille, certains cadres de sa formation politique et des individus qui seraient manipulés sont contre sa décision.


"Si vous n’êtes pas d’accord avec les décisions que prend le Président de la République, vous démissionnez ou vous quittez sa formation politique", a mentionné, Vincent Toh Bi.


 

Il pense que les Ivoiriens devraient donc s'en réjouir tous et non contrarier les décisions de paix dont la volonté de Ouattara de favoriser le retour du Président Laurent Gbagbo, comme lui-même puis son Ministre de la Réconciliation Nationale l’ont souligné.


Le Préfet estime que Gbagbo revient. C’est une bonne opportunité de former un Triumvirat de sagesse agissante. C’est un privilège d’avoir avec nous 3 Présidents de notre République, vivants et expérimentés, qui sont un trésor de sagesse pour la stabilité de notre pays . 


"Que le retour de Gbagbo soit la consolidation de la fraternité entre les Trois Glorieux ( Ouattara, Bédié et Gbagbo) et qu’ils organisent une cérémonie publique de réconciliation pendant laquelle ils se tiendront chaleureusement et sincèrement les mains, avec le peuple comme témoin, afin que les jeunes générations s’inspirent d’une telle force d’élévation", a-t-il souhaité.


Président du Mouvement Aube Nouvelle, Vincent Toh Bi plaide enfin pour les retours de Soro Guillaume, Blé Goudé et tous ceux qui désirent rentrer dans leur pays, dussent-ils suivre ici éventuellement les procédures en leur encontre .


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Vincent Toh Bi : « Si vous n'êtes pas d'accord avec les décisions que prend le Président de la République vous démissionner ou vous quittez sa formation politique »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
De la société civile à la politique, il n'y a qu'un pas. Pas sur que cette sortie plaise aux moutons haineux et congénitalement violents.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Et vlan! y en a qui vont venir donner des coups de cornes et gicler sur les murs sales d'abobo comme des pervers! Bandécons!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement