Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Concours d'entrée à l'INFAS, la filière d'orthophonistes en additif, 20 places disponibles pour cette année
 

Côte d'Ivoire : Concours d'entrée à l'INFAS, la filière d'orthophonistes en additif, 20 places disponibles pour cette année

 
 
 
 8438 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 juin 2021 - 20:46

 Méliane N'Dhatz-Ebagnintchie épouse Sanogo


Depuis le 3 mai dernier le concours d'entrée à l'Institut national de formation des agents de santé (INFAS) a été lancé sur toute l'étendue du territoire national et prend fin, le 11 août 2021. Les inscriptions en ligne ont cours en ce moment même.


Un an après le lancement de deux nouveaux cycles de formation professionnelle continue diplômante dans le domaine de la santé digitale et de l'ingénierie sanitaire et trois ans après celui du Master en pédagogie des sciences de santé, une nouvelle filière de formation a vu le jour.


Il s'agit de la filière d’orthophonistes, première initiative du genre en Afrique de l'Ouest. L'orthophonie par définition est une approche thérapeutique paramédicale qui prévient, évalue et traite les troubles du langage et de la communication. Elle est au carrefour de nombreux domaines tels que, la linguistique et la phonétique, la psychologie, la pédagogie, les sciences médicales : la pédiatrie, l'ORI, la psychiatrie et la neurologie.


Le rôle de l'orthophoniste est de prévenir, dépister, évaluer et prendre en charge l'ensemble des troubles de la communication, du langage et de la déglutition.


A ce titre, il intervient sur les troubles spécifiques tels que, les troubles du langage oral : la dysphasie, le bégaiement, les troubles du langage écrit : la dyslexie et la dysorthographie, les troubles logico-mathématiques : la dyscalculie, les troubles de la voix : la dysphonie, les troubles liés à une pathologie chez l'enfant : surdité, les troubles autistiques, les infirmités motrices cérébrales : l'épilepsie : la trisomie, les divers syndromes développementaux touchant le langage et la communication. Enfin, les troubles liés à une atteinte neurologique : les aphasies (conséquence conséquences possibles d'AVC), les dysarthries, les troubles dela neuropsychologique : attention, mémoire, les maladies neurodégénératives : Alzheimer, Parkinson, SEP, SLA…


 

La Côte d'Ivoire dont la population est estimée à 25 millions d'habitants à ce jour, ne compte que 10 orthophonistes dont deux Ivoiriens, tous exerçant au cabinet libéral à Abidjan et le public ne dispose pas d'orthophonistes au sein des structures de santé.


Cette situation montre l'immensité des besoins dans ce domaine avec pour conséquence, l'inaccessibilité financière et géographique des soins en orthophonie. Pour satisfaire la forte demande dans le domaine de l'orthophonie, il urge d'oeuvrer à l'ouverture d'une filière de formation.


L'INFAS, inscrit dans le système Licence-Master-Doctorat depuis l'année académique 2014-2015. Apparait comme la structure la mieux indiquée pour abriter cette formation. Selon Méliane N'Dhatz-Ebagnintchie épouse Sanogo, Directrice de l'INFAS, ce nouveau cycle de formation de trois ans sera ouvert aux titulaires du baccalauréat de l'enseignement secondaire C, D, E, F âgés d'au plus 30 ans et sera sanctionné par une Licence professionnelle en orthophonie.


La Directrice a indiqué que les diplômés auront pour missions d'assurer l'insertion scolaire des enfants sourds, la réinsertion professionnelle de l'adulte aphasique des suites d'un AVC, l'insertion familiale et sociale de l'enfant présentant des troubles du spectre autistique, la réhabilitation de la voix d'un enseignant dysphonique, le devenir professionnel d'un jeune adolescent dyslexique, etc.


 

Elle a rappelé que l'INFAS a porté un projet pilote de formation des orthophonistes avec l'Université Alassane Ouattara à travers l'UFR des Sciences médicales. Une première cohorte va sortir cette année avec 16 orthophonistes qui pourront être mis à disposition des services de santé publique.


20 places sont disponibles cette année, comme mentionné par la Directrice qui a déclaré que les candidats pourront s’inscrire dans cette filière tous les deux ans à compter de cette première expérience.


La Directrice demande aux candidats qui présentent le concours d’entrée à l'INFAS d’être des modèles. Pour elle, ils doivent avoir des aptitudes particulières, tels que le don de soi, l'humanisme, l'honnêteté, l'envie de travailler, la conscience professionnelle et ceux qui ne les ont pas de s'abstenir.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Concours d'entrée à l'INFAS, la filière d'orthophonistes en additif, 20 places disponibles pour cette année
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
baryond
C'est combien une place? J'ai mon neveu qui passe ce concours depuis 2 ans sans jamais l'avoir parcequil n'a pas payé.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement