Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affiches de Gbagbo arrachées sur ordre du CSP, Katinan dénonce l'irrégularité de la décision et révèle les instructions données par l'ex-président
 

Côte d'Ivoire : Affiches de Gbagbo arrachées sur ordre du CSP, Katinan dénonce l'irrégularité de la décision et révèle les instructions données par l'ex-président

 
 
 
 14558 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 juin 2021 - 12:38

Koné Katinan sur une chaîne de télévision privée (Ph KOACI)


Dans le cadre du retour annoncé de Laurent Gbagbo le 17 juin 2021, ses partisans avaient affiché sur les panneaux publicitaires dans les communes d'Abidjan annonçant ce grand retour de leur leader.


Sauf que sur décision du Conseil Supérieur de la Publicité (CSP), dans la nuit du 8 au 9 juin 2021, ces affiches commandées par des sympathisants de l'ancien Président de République, Laurent Gbagbo, ont été arrachées.


Selon le CSP, il serait interdit d’utiliser l’image d’une personnalité politique sur des affiches publicitaires.


Si Me Habiba Touré, l’avocate de Laurent Gbagbo, a affirmé via un communiqué transmis à KOACI que « cette explication apparaît étonnante au regard de récentes affiches publicitaires à l’effigie de Personnalités politiques RHDP, en dehors de toute campagne électorale, et qui n’ont pas subi le même traitement », Justin Koné Katinan, porte-parole de l'ancien président ivoirien, invité dans la nuit d'hier sur une chaîne de télévision privée ivoirienne est allé plus loin dans les justifications.


 

Pour l'ancien ministre du Budget de Laurent Gbagbo, cette décision du CSP est entachée de beaucoup d'irrégularités.


Koné Katinan, qui affirme s'être rendu dans les locaux du Conseil Supérieur de la Publicité pour savoir les raisons d'une telle décision, a laissé entendre qu'il ne revenait pas au CSP d'ordonner l'arrachage des affiches puisque que la loi a changé la dénomination du CSP en "ACP".


Il continue pour dire que les articles 45 et 46 sur lesquels se sont basés les responsables du CSP ne sont pas applicables au cas d'espèce vu que cette loi a prévu les choses de façon globale sans décliner les spécificités.


 

Koné Katinan a, en outre fait remarquer qu'il y a à peine quelques mois des images des personnalités politiques ont été affichées dans les rues d'Abidjan sur des panneaux publicitaires.


Il a ajouté que le CSP a tenté maladroitement d'appliquer une loi de 2007. Enfin Katinan Koné a affirmé que dans le cadre de la réconciliation et la paix voulues par Laurent Gbagbo, ce dernier leur aurait instruit de laisser tomber ces malentendus et de concentrer leurs actions sur son retour annoncé le 17 juin 2021.


Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affiches de Gbagbo arrachées sur ordre du CSP, Katinan dénonce l'irrégularité de la décision et révèle les instructions données par l'ex-président
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Que ne ferait-on pas pour plaire à Wattra afin de garder son poste!? D'autre part, peut être que Wattra n'a donné aucun ordre. Seuls des petits zélés qui cherchent à se faire voir.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Je cite: " a laissé entendre qu'il ne revenait pas au CSP d'ordonner l'arrachage des affiches puisque que la loi a changé la dénomination du CSP en "ACP". La médiocrité et l'incompétence sont les choses les mieux partagées dorénavant dans la nouvelle Côte d'Ivoire : Les animateurs de cette structure ne savent même pas que la structure qu'ils animent ne s'appelle plus CSP mais ACP. Ils prennent une décision en se basant sur les textes de 2007 alors qu'ils sont régis maintenant par une loi de 2020, ...et il a fallu que Mr Katinan le leur rappelle. C'est pas la peine quoi. Comme @Adokaflai l'a dit, peut-être que Dramane ne leur a rien demandé...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter