Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Issiaka Diaby à propos de la sécurisation de l'arrivée de Laurent Gbagbo: « Le rôle du ministère de l'Intérieur est de protéger les populations contre le criminel Laurent Gbagbo »
 

Côte d'Ivoire : Issiaka Diaby à propos de la sécurisation de l'arrivée de Laurent Gbagbo: « Le rôle du ministère de l'Intérieur est de protéger les populations contre le criminel Laurent Gbagbo »

 
 
 
 8092 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 11 juin 2021 - 16:00

Issiaka Diaby




Les émissaires de l'ancien président ivoirien ont eu un entretien hier avec le ministre de l'Intérieur et de la sécurité. En attendant la divulgation des dispositions sécuritaires arrêtées dans le cadre de l'arrivée de Laurent Gbagbo, le Collectif des victimes en Côte d'Ivoire (CVCI), était l'hôte du jour du Général Diomandé Vagondo.


Le président Issiaka Diaby et neuf autres de ses camarades ont été reçus dans la matinée par le ministre. Au sortir de cette rencontre, le Président a rendu compte à ses membres qui ont effectué massivement le déplacement du Plateau dans des minicars.


Ci-joint, les propos de Issiaka Diaby


"Nous sommes venus de façon spontanée à la demande des victimes rencontrer, le ministre de l'Intérieur et de la sécurité parce qu'il a reçu la veille les partisans de Laurent Gbagbo. Nous avons déploré l'absence du ministre de la Réconciliation parce qu'il était présent.


Cette attitude est stigmatisante pour les victimes.


 

Dans un Etat qui se veut légal et républicain, quand une situation concerne deux parties ont les reçoit toutes. Aujourd'hui nous sommes venus dire à monsieur le ministre de l'Intérieur qu'il ne s'agit pas de sécuriser Laurent Gbagbo mais qu'il doit être arrêté et déposer à la MACA en exécution d'une décision de justice. Dans un pays on ne pas vouloir l'émergence des institutions fortes en les fragilisant. Pour nous, pour qu'il y ait des institutions fortes, il faut que les actes rendus par la justice soient respectés. À partir de la semaine prochaine, c’est-à-dire lundi nous allons protéger cette décision de justice. Nous allons organiser des sit-in par exemple devant la justice, pour demander l'exécution de la décision de justice. Je vous informe que la CDVR a identifié 73 mille victimes de la crise, 16 mille sont membres du Collectif des victimes en Côte d'Ivoire (CVCI). Les autorités policières nous ont reçu. Le message est passé. Le ministre de l'Intérieur ne doit pas sécuriser l'arrivée de Laurent Gbagbo


À partir de lundi, s'il n'y a pas de changement, de façon citoyenne, nous allons mener des actions à travers le pays pour que les gens sachent que les victimes doivent être au cœur de la question de la réconciliation. Tant que les autorités ne mènent pas des actions en faveur des victimes, nous ne lâcherons pas prise. L'indemnisation des victimes n'a pas été respectée par le pouvoir. La réconciliation ne peut pas se faire sans la justice. Le ministère de l'Intérieur doit protéger les populations. Le rôle du ministère est de protéger les populations contre le criminel Laurent Gbagbo. On ne doit pas le protéger parce qu'il a causé du mal à la population. Nous avons chargé le ministre de l'Intérieur d'aller dire au Président de la République que la décision de justice condamnant Laurent Gbagbo à 20 ans dans l'affaire de la casse de la BCEAO sera exécutée.


Les manifestations vont débuter à partir de lundi. Si rien n'est fait mardi nous allons nous rendre à l'aéroport pour manifester", a déclaré, Issiaka Diaby.


Par ailleurs, ce sont plusieurs minicars qui ont convoyé ces victimes qui en principe avaient effectué le déplacement du Plateau pour un sit-in devant le ministère de l'Intérieur et de la sécurité.


Malheureusement arrivées aux parkings de la cathédrale, la police qui était déployée sur les lieux n'a pas autorisé ces victimes qui venaient d'Abobo et de Yopougon de descendre des véhicules.


 

En dépit de leur déplacement, ces victimes de la CVCI sont restées bloquées dans les véhicules jusqu'à la fin de l'entretien avec ministre Vagondo.


C'est en voulant leur rendre compte des échanges qu'il a eus avec le ministre, les forces de l'ordre ont autorisé les victimes de descendre des véhicules pour écouter leur président.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Issiaka Diaby à propos de la sécurisation de l'arrivée de Laurent Gbagbo: « Le rôle du ministère de l'Intérieur est de protéger les populations contre le criminel Laurent Gbagbo »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Jes2011
Dites a cet vampire suceur de l'intelligence des pseudos victimes rdr là que le nouveau procureur prendra fonction a partir du 16 juin prochain , et ce moment il va bien connaître les bourreaux des ivoiriens . J'espère que son zèle actuel sera toujours de mise ! Quelqu'un donc la responsable et la culpabilité n'a pu être établis en 11ans par la plus haute juridiction compétente et mondiale , comment cet escroc de Diaby peut toujours faire aux naïfs rdr que c'est Gbagbo leur bourreaux ?
 
 il y a 2 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Jes2011
Nous ne sommes pas dans un foutoir en moins un guetto , et le ministère a bien fait de bloquer ces pseudos victimes dans leurs immondices de véhicules de transport de criminels drogués et mal famés !
 
 il y a 2 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Cet inconscient de Diaby Issiaka commence à me énerver hein! Si quelque chose arrive au président, il en sera le seul responsable.
 
 il y a 2 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Antibiotik
Ne me faites pas rire . Issiaka Diabi est il devenu défenseur des victimes de la BCEAO ?
 
 il y a 2 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ce Diaby peut-il nous dire les noms de ceux qui ont armé Soro Guillaume pour attaquer le régime de Koudou Gbagbo ???.......
 
 il y a 2 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Justice Et Paix
"la CDVR a identifié 73 mille victimes de la crise, 16 mille sont membres du Collectif des victimes en Côte d'Ivoire (CVCI)". . . donc il est président des victimes d'un camp. En plus la minorité???
 
 il y a 2 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Si le crapaud guinéen continue de presser le pus du gros furoncle sur sa tête partout où il passe, c'est bien avec l'aval de la bananeraie cocaïnée! Bandécons!
 
 il y a 1 jour     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement