Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Discours haineux sur les réseaux sociaux, les solutions de la PSCPD depuis Bouaké pour éradiquer ce phénomène
 

Côte d'Ivoire : Discours haineux sur les réseaux sociaux, les solutions de la PSCPD depuis Bouaké pour éradiquer ce phénomène

 
 
 
 2217 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 juin 2021 - 22:04

Patricia Amanin chargée de communication de la PSCPD (ph KOACI) 



Pour lutter efficacement contre les discours ou propos de haine sur les réseaux sociaux, la Plate-forme de la Société Civile pour la Paix et la Démocratie (PSCPD), a présenté ses résultats sur le thème, «

présentation du travail mené lors de la campagne de lutte contre les discours de haine », à travers une conférence de presse organisée ce mardi 15 juin 2021 à Bouaké.


« Depuis septembre 2020, une coalition composée d'organisations de la société civile et d'observateurs, analyse sur l'évolution des discours de haine en ligne en Côte d'Ivoire, a été mise en place. En effet, sur un échantillon de 148 groupes, profils et pages Facebook, cette étude menée par cette coalition, a permis de récolter 4454 discours de haine en seulement 09 mois. Des résultats assez inquiétant avec le plus souvent des conséquences graves.


 

En outre, les chiffres des discours de haine ne cessent de croître, de 468 discours de haine collectés en avril 2021, nous sommes passé à 512 au mois de mai 2021, soit une hausse de 9,40%. Durant cette période, la typologie la plus répandue et la plus grande fut l'incitation au leurre. À cela, il faut ajouter les propos xénophobes et injures à caractère identitaire, les menaces, les justifications et apologies de la haine. Face à ce phénomène qui prend de plus en plus de l'ampleur tant au plan virtuel que réel, une campagne de lutte contre les discours de haine organisée par Internews Medialab en collaboration avec des organisations de la société civile aux quatre coins de la Côte d'Ivoire notamment la PSCPD, a été entreprise pour freiner sa progression.» a indiqué Patricia Amanin, conférencière et chargée de communication de l'ONG.


En outre, le déroulement de cette campagne vise fondamentalement à la captation de vidéos, témoignages et publication des vidéos sur la page Facebook officielle de la PSCPD, d'une émission radio, puis d'une conférence de presse. L'enjeu d'une telle initiative, à en croire la conférencière, serait de prôner des discours de paix dans l'entourage immédiat de chaque citoyen.


« Affronter ensemble les discours de haine en permanence. Apprendre à faire la différence entre les discours de haine et les jeux d'alliances interethniques. Encourager et favoriser le dialogue entre les communautés, les différentes cultures, les croyances et les religions, ainsi que la compréhension mutuelle. À l'endroit des médias, il faut principalement éviter la propagation de propos haineux dans les productions. Bannir des écrits et production des injures, la diffamation, la déformation des faits et l'incitation à la haine. Orienter les discours médiatiques vers la promotion des différentes cultures, croyances et traditions, et renforcer l'éthique journalistique vue leur rôle dans la formation de l'opinion publique.» a-t-elle suggéré.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Discours haineux sur les réseaux sociaux, les solutions de la PSCPD depuis Bouaké pour éradiquer ce phénomène
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro a-t-il les personnes ressources nécéssaires pour parler franchement à Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
La Côte d'Ivoire prend-elle un nouveau départ après la rencontre Ouattara-Gbagbo ?
 
4153
Oui
64%  
 
2159
Non
34%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement