Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Performance, 10 sociétés présentent un déficit à fin 2020, pour une perte cumulée de 56,6 milliards FCFA contre un déficit prévisionnel cumulé de 26,4 milliards FCFA
 

Côte d'Ivoire : Performance, 10 sociétés présentent un déficit à fin 2020, pour une perte cumulée de 56,6 milliards FCFA contre un déficit prévisionnel cumulé de 26,4 milliards FCFA

 
 
 
 8630 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 juin 2021 - 21:53


Deux communications ont été adoptées aujourd'hui au titre du ministère du Budget et du portefeuille de l'Etat. Il est à noter que dix (10) sociétés présentent un déficit à fin 2020, pour une perte cumulée de 56,6 milliards FCFA contre un déficit prévisionnel cumulé de 26,4 milliards FCFA.


La première communication est relative à la situation d’exécution budgétaire des Établissements Publics Nationaux (EPN) à fin décembre 2020.


Le budget alloué aux EPN pour l’exercice 2020 s’équilibre, en ressources et en emplois, au 31 décembre 2020, à 577,8 milliards. Il a connu une hausse de 36,8 milliards par rapport au budget initial, en raison des modifications budgétaires intervenues en cours d’exercice, principalement en faveur de l’Agence Emploi Jeunes (AEJ) à hauteur de 20,3 milliards et de l’Institut National Polytechnique Felix Houphouët-Boigny à hauteur de 4 milliards. Ce budget des EPN constitue 9,9% du budget 2020 de l’Etat (hors dette publique et comptes spéciaux du Trésor).


A fin décembre 2020, les ressources globales mobilisées par les EPN s’élèvent à 540,7 milliards pour une prévision annuelle de 577,8 milliards, soit un taux de réalisation de 93,6%. Les dépenses exécutées par les EPN, sur l’année 2020, se chiffrent globalement à 481,8 milliards pour une prévision annuelle de 577,8 milliards, soit un taux d’exécution de 83,4%, supérieur à celui de 2019 (80,4%). 


 

Il en ressort un solde budgétaire excédentaire de 58,9 milliards à fin décembre 2020. Ce résultat est en amélioration par rapport à celui de l’exercice 2019, qui était excédentaire de 26,8 milliards. Les EPN qui enregistrent les résultats d’exploitation les plus élevés sont : l’ANRMP (4,8 milliards), le FDFP (3,7 milliards) et la SOGEPIE (2,4 milliards). Cet excédent de gestion 2020 traduit l’efficacité du contrôle concomitant des recettes et des dépenses dans l’exécution du budget des EPN, qui n’autorise les engagements de dépenses qu’en tenant compte du niveau de réalisation des ressources.


La deuxième communication est relative aux résultats des entreprises publiques à fin 2020 et aux risques budgétaires pour l’année 2021.


A fin 2020, en dépit de ce contexte difficile provoqué notamment par la pandémie de la COVID-19, les entreprises publiques ont maintenu la bonne dynamique observée ces dernières années au niveau de leurs résultats, avec une croissance, à périmètre constant, de 94% du résultat net provisoire consolidé, pour s’établir à 55,5 milliards FCFA contre 28,6 milliards FCFA en 2019.


La bonne performance réalisée en 2020 est principalement portée par les Sociétés d’Etat, avec une réalisation estimée à 42,5 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 83% par rapport aux objectifs budgétaires de l’exercice. L’excédent observé au niveau des Sociétés d’Etat est tiré par les sociétés BNETD (26,8 milliards FCFA), SODEMI (17,1 milliards FCFA), PAA (8 milliards FCFA) et ANSUT (5,8 milliards FCFA).


Quant aux Sociétés à Participation Financière Publique, elles affichent un excédent de 13 milliards FCFA, pour une prévision de 21 milliards FCFA. Cette réalisation est soutenue par le résultat net des sociétés BNI (17,4 milliards FCFA), GUCE-CI (6,5 milliards FCFA) et CML (5,7 milliards FCFA).


 

Toutefois, dix (10) sociétés présentent un déficit à fin 2020, pour une perte cumulée de 56,6 milliards FCFA contre un déficit prévisionnel cumulé de 26,4 milliards FCFA. Il s’agit, notamment des sociétés SODEXAM (-4,4 milliards FCFA), PETROCI HOLDING (-4,4 milliards FCFA), Poste CI (-4,3 milliards FCFA), SOTRA (-1,8 milliard FCFA) et SODERTOUR-LACS (-1,4 milliard FCFA). Ces contre-performances s’expliquent, pour la grande majorité de ces entreprises, notamment celles des secteurs du transport et de l’hôtellerie, par le contexte de crise sanitaire. Pour les autres, le déséquilibre observé est la conséquence des difficultés structurelles de ces sociétés.


Hormis ces résultats insuffisants, les bonnes performances réalisées à fin 2020, devraient se maintenir pour l’exercice 2021. En effet, les budgets soumis par les entreprises publiques permettent de projeter un résultat net consolidé qui ressortirait à 52 milliards FCFA, en légère baisse de 6% par rapport à l’atterrissage 2020.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Performance, 10 sociétés présentent un déficit à fin 2020, pour une perte cumulée de 56,6 milliards FCFA contre un déficit prévisionnel cumulé de 26,4 milliards FCFA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après son refus d’intégrer le PPA-CI, Simone Gbagbo n’a d’autre solution que de créer son parti ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gb...
 
4373
Oui
60%  
 
2843
Non
39%  
 
115
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement