Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lancement à Abidjan de la 1ère édition du DASUC, un concours qui va récompenser et accompagner des jeunes
 

Côte d'Ivoire : Lancement à Abidjan de la 1ère édition du DASUC, un concours qui va récompenser et accompagner des jeunes

 
 
 
 5040 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 18 juin 2021 - 15:13

Une très bonne nouvelle les jeunes Startupers ou "aspirants startupers" âgés de 17 à 25 ans.


À Abidjan, le lancement de la première édition du Digital Africa Start-up Challenge (DASUC), s'est fait le vendredi 18 juin 2021 au Plateau, comme sur place constaté par KOACI.


Le DASUC est un concours ouvert aux jeunes Startupers ou ‘’ aspirants Startuppers’’ ivoiriens âgés de 17 à 25 ans qui ont des projets innovants pour le développement du continent africain.


Une idée de Jen’S Corporation et ses partenaires qui part du fait que les initiateurs, soucieux d’apporter une valeur génératrice dans l’écosystème numérique en Afrique ont développé ce concept et cette volonté de mettre en place une plateforme qui sera pleinement dédiée aux projets numériques et qui donnera l’opportunité à des jeunes Startupers ou ‘’ aspirants startupers’’ de 17 à 25 ans de créer et innover.


Ainsi, pour cette première édition qui va se dérouler à Abidjan, la finale se déroulera le vendredi 25 juin 2021 et trois finalistes déjà connu pour ce concours vont expliquer leurs projets devant un jury composé de quatre jurés présidés par Sarah Traboulsi.


Le gagnant va bénéficier d’un accompagnement financier, technique constant et de marketing en communication.


Bernice Quenum, directrice associée de Jen’s Corporation, lors de ce lancement de ce concours a expliqué à la presse la portée de cette première édition.


 

« Le DASUC, au-delà d’être un simple concours, il s’agit d’offrir un nouveau visage à l’innovation, au numérique en Côte d’Ivoire et dans toute la sous-région. Parce que la première édition se fera à Abidjan, mais la vision dès l’année prochaine est de faire la deuxième édition à Abidjan et dans une autre ville sous régionale également. », a-t-elle fait savoir qui a ajouté qu'il y aura des innovations chaque année.


La deuxième édition se déroulera dans deux capitales africaines, a-t-elle fait remarquer.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Pour Loic Deleke, l’un des éléments qui a permis d'initier ce concours résulte du fait qu'il faut apporter du nouveau à l'existant.


"Il ne s’agit pas de réinventer ce qui se fait déjà, mais d’apporter un plus. 

Il y a des concours qui s’organisent un peu partout à l’issue desquels le gagnant reçoit une somme d’argent et après, on ne sait pas si le projet a abouti. Aujourd’hui, nous avons envie de changer cette façon de faire.", a-t-il précisé.


Il est revenu à Jessica N'guessan, directrice associée de Jen’S Corporation d'ajouter à l'instar de ses prédécesseurs qu'à travers des projets de ce type puisque dans les prochaines décennies, l’Afrique sera face à deux gros challenges notamment la croissance démographique et la transition numérique.


Pour elle, étant donné que c’est cette tranche d’âge (17 à 25 ans ndlr) qui est influençable, avec le digital et les réseaux sociaux.


 

« Il s’agit de toucher la cible du doigt. Le thème de cette année est : L’innovation, moteur d’une économie forte pour une jeunesse africaine dynamique et entreprenante. Il s’agit de mettre en avant l’innovation numérique et le développement communautaire, de faire émerger les jeunes Startupers ou ‘’ aspirants startupers’’ Ivoiriens qui agissent pour le développement du continent africain à travers des projets innovants », a expliqué Jessica N'guessan.


Pour cette première édition de ce concours, les initiateurs sont allés sur les caractéristiques de candidats qui nous permette d’avoir une base solide en terme de conditions d’éligibilité.


D'abord, il faut être une Start Up juridiquement constituée, ensuite une ouverture a été faite aux jeunes qui ont des projets innovants, mais qui n’ont pas les moyens de s’enregistrer juridiquement.


Enfin, la présidente du jury, Sarah Traboulsi, a rassuré les candidats de leur intégrité. Elle les a rassurés de la neutralité et de l'intégrité de tous les membres du jury.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com  


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lancement à Abidjan de la 1ère édition du DASUC, un concours qui va récompenser et accompagner des jeunes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter