Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Élection du Président du Conseil d'administration de la MUGEFCI, le MUR émet déjà des doutes sur le vote
 

Côte d'Ivoire : Élection du Président du Conseil d'administration de la MUGEFCI, le MUR émet déjà des doutes sur le vote

 
 
 
 4389 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 juin 2021 - 15:59

Théodore Gnagna Zadi ce mardi à Abidjan



Les élections pour le renouvellement des instances de la MUGEFCI vont se tenir en septembre 2021. À moins de quatre mois de mois du scrutin, après sa sortie officielle le mercredi 9 juin 2021, le groupe « Maturité, Unité, renaissance » (MUR) doute de la transparence du processus électoral.


Théodore Gnagna Zadi, tête de liste du Groupe MUR l'a signifié clairement à presse ce jour à l'occasion d'une rencontre.


« Je voudrais exprimer toute ma gratitude à tous les fonctionnaires, pour leur mobilisation sans faille et surtout à leur adhésion à notre programme avant-gardiste. Mais, pour mettre en œuvre ce programme, il importe que le processus électoral soit transparent, crédible et démocratique. Or, dans un communiqué en date du 11 juin 2021, l'actuel Conseil d'Administration convoque une Assemblée Générale Ordinaire, avec pour ordre du jour en son point (5) des Divers, Amendements et adoption du guide électoral, Présentation du comité électoral national », s'est justifié, Théodore GNAGNA Zadi


La tête de liste dénonce l'ordre du jour de l'Assemblée générale ordinaire proposé par l'équipe sortante, parce qu'il veut statuer sur la modification du guide électorale.


 

« Il est curieux qu'une Assemblée Générale Ordinaire d'une mutuelle sociale, où l'ordre du jour devrait porter exclusivement sur le bilan de gestion de l'année écoulée ou sur le bilan du mandat, statue sur un point aussi important qu'est la modification du guide électoral qui devrait faire l'objet d'une Assemblée Générale extraordinaire », a-t-il ajouté.


Certes, la modification du guide électoral est du ressort de l'Assemblée Générale, sur proposition du Conseil d'Administration. Cependant, trois éléments justifient, l'opposition du MUR à ces amendements et à la désignation d'un comité électoral, de façon unilatérale, par le Conseil d'Administration sortant.


Théodore Gnagna Zadi a évoqué, la jurisprudence des élections de 2017. Selon lui, par l'arrêté 2017-020 du 10 juillet 2017, le Ministre de l'emploi d'alors M. Jean-Claude Kouassi avait nommé les membres du comité électoral des élections pour le mandat 2017 - 2021. Pour parallélisme des formes, nous souhaitons que toutes les modifications et une quelconque nomination se fassent de concert avec le ministère en charge des affaires sociales et de la Mutualité dont le rôle de régulation est indéniable.


Il a déploré, les tournées actuelles du Président du Conseil d'Administration qui constituent une campagne déguisée avec les moyens de la MUGEFCI, pour présenter une candidate aux mutualistes et la mise en place par le conseil d'Administration d'un plan stratégique 2020-2022, soit un plan qui va au-delà de son mandat.


La tête de liste soutient que ces actes dénotent de la volonté du Conseil d'Administration sortant de se maintenir envers et contre tous.


« Pour toutes ces raisons, le groupe « Maturité, Unité, Renaissance » (MUR) doute de la sincérité du Conseil d'Administration actuel à mettre en place des mécanismes à même de garantir la libre expression et le secret du vote, comme le recommande l'article 43 du règlement 07/2009/CM/UEMOA portant règlementation de la mutualité sociale, au sein de l'UEMOA », a déclaré, Théodore GNAGNA Zadi.


 

Le Groupe MUR appelle donc à la vigilance des mutualistes et à leur mobilisation, pour faire barrage à cette volonté de tripatouillage du processus électoral, met le Conseil d'Administration actuel en garde contre toute modification unilatérale du guide électoral qu'il ne reconnaitra pas.


Il tient le Conseil d'Administration pour responsable de tous les troubles que leur entêtement pourrait engendrer et invite par conséquence le gouvernement, à travers le ministère à charge des affaires sociales et de la Mutualité à prendre en main le processus électoral, à l'effet de préserver la paix sociale si chèrement acquise.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Élection du Président du Conseil d'administration de la MUGEFCI, le MUR émet déjà des doutes sur le vote
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter