Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Fraude à l'examen  au moyen d'un téléphone, l'administrateur  d'un groupe de WhatsApp devant le parquet
 

Côte d'Ivoire : Fraude à l'examen au moyen d'un téléphone, l'administrateur d'un groupe de WhatsApp devant le parquet

 
 
 
 7462 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 juillet 2021 - 10:58

Le suspect 


Dans le cadre de la sécurisation des examens à grand tirage, le Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation a mis en place un plan de surveillance des épreuves.


 Ce plan de surveillance a permis de saisir lors des épreuves écrites du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC), des téléphones portables dans plusieurs centres d’examen. La fouille des téléphones a permis de découvrir l’existence de plusieurs groupes WhatsApp dans lesquels, les corrigés des sujets du jour étaient partagés entre membres. 


Face à cette découverte, le ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation a saisi d’une plainte la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC). 


 

Les investigations menées par la PLCC avec l’appui du Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN), ont permis de remonter au sieur G.M. Interpellé puis conduit dans les locaux de la PLCC, il a été soumis à une audition.


Au cours de son audition, le suspect aurait  avoué qu’il est membre d’un groupe de fraudeurs sur WhatsApp. Dans ce groupe, ils reçoivent les sujets des examens du jour, les traitent puis les partagent dans d’autres groupes WhatsApp. Il aurait révélé aussi qu’il est l’un des administrateurs d’un groupe de candidats à l’examen du BEPC. L’adhésion à ce groupe est de 10.000FCFA. 



Suspecté de fraude et complicité de fraude à l’examen du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) au moyen d’un système d’information, G.M a été conduit devant le parquet d’Abidjan, pour répondre de son acte.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Fraude à l'examen au moyen d'un téléphone, l'administrateur d'un groupe de WhatsApp devant le parquet
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
SRIKA avait dit avant les examens, que Quelle que soit la sécurité, les candidats frauderont avec leurs portables..... La technologie actuelle permet de faire tout ce qu'on veut en matière de crime.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi avec l'assentiment du président Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Cité dans l'enquête internationale Pandora papers, coup dur pour Patr...
 
3112
Oui
48%  
 
3114
Non
48%  
 
219
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement