Togo Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Neuf pirates condamnés à Lomé
 

Togo : Neuf pirates condamnés à Lomé

 
 
 
 1508 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 06 juillet 2021 - 13:19

Les accusés (ph)


Neuf pirates ont écopé des peines allant de 12 à 20 ans pour « piraterie maritime, violences volontaires, tentative de vol et groupements de malfaiteurs ». C’était hier lundi 05 juillet à Lomé au Togo à l’issue d’un procès qui a été ouvert contre les neuf pirates arrêtés par la gendarmerie maritime dans la nuit du 11 et 12 mai 2019.


Les accusés (sept nigérians, deux togolais et un ghanéen en fuite) avaient attaqués le navire tanker « G-Dona 1 » au Port autonome de Lomé. Le navire était en transit pour Cotonou au Bénin.


Ce procès pour piraterie maritime qui est ouvert à la Cour d’appel de Lomé fait partie des affaires de crimes entre autres le trafic international de drogue, l’homicide, les viols et des détournements de deniers publics. La session qui a débuté le 05 juillet 2021 va s’étendre sur six semaines.


 

Aveux et condamnation


Sur les neuf prévenus, un seul de nationalité togolaise a plaidé coupable. Les huit autres, qui avaient reconnu les faits pendant la phase d’instruction, ont déclaré devant la Cour n’avoir participé à aucun acte de piraterie. Ils prétendent être montés à bord du navire dans l’intention de procéder à un achat de carburant qu’ils avaient préalablement négocié avec un certain Chef ingénieur.


Après avoir écouté l’accusation, la partie civile et la défense, la Cour a dans sa délibération, condamné Peter Paul, cerveau du groupe à 15 ans de réclusion criminelle et à 5 ans d’interdiction du territoire togolais et d’une amende de 50 millions de F Cfa


Le procès a concerné en tout 10 accusés dont un ghanéen qui n’était pas présent. Ce dernier a été condamné à 20 ans de prison ferme. Parmi les deux togolais impliqués dans cette affaire, un a été relaxé et le second a écopé de 5 ans de privatisation des droits civique. Les six autres nigérians sont interdits de séjour de 5 ans sur le territoire togolais, avec une amende de 25 millions de F Cfa chacun.


Enfin, selon l’ancien directeur exécutif de la Sécurité et de la sûreté maritime sur le Golfe de Guinée, Christian Trimua, l’enjeu de ce procès vient du fait que la plupart des pays qui ont signé la convention de Montegobey, sur le droit de la mer n’ont pas transposé cet arsenal dans leur ordre juridique et les pirates le sachant se comportent généralement dans les eaux de ces pays comme de non droit.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Neuf pirates condamnés à Lomé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement