Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La marche contre la cherté de la vie avortée, la police déployée au point de rassemblement, les initiateurs priés de quitter les lieux
 

Côte d'Ivoire : La marche contre la cherté de la vie avortée, la police déployée au point de rassemblement, les initiateurs priés de quitter les lieux

 
 
 
 6511 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 juillet 2021 - 14:05

les initiateurs de la marche contre la cherté de la vie ce mercredi à Cocody (Ph KOACI)


Les responsables de l'Initiative contre la cherté de la vie (ICC) n'ont pu organiser leur marche ce mercredi 21 juillet 2021, comme ils l'avaient annoncé.


Alors qu'ils devaient se rassembler ce jour au niveau de l'Église Saint-Jean de Cocody, les membres de l'ICC n'ont pas pu avoir accès à cet espace au regard d'un dispositif des forces de défense et de sécurité qui a été déployé sur les lieux.


Tout rassemblement interdit à cet endroit aux dires des responsables de l'Initiative de lutte contre la cherté de la vie.


 

En tout cas, comme sur place constaté par KOACI, aucune marche n'a eu lieu ce jour pour dénoncer la cherté de la vie.


" Alors que l'autorité habilitée à nous donner l'autorisation nous demandait de nous écouter ce matin, ce sont des soldats qui ont mis un dispositif de sécurité à Saint-Jean Cocody pour disent-ils, n'avoir pas été mis au courant pour l'encadrer et qu'un regroupement de même trois personnes est interdit et qu'ils seront obligés d'agir si nous ne demandons pas aux gens de quitter les lieux. La zone est quadrillée par les soldats, nous, organisateurs sommes en train de négocier avec eux, ils ont reçu un appel du Préfet d’Abidjan qui lui demande maintenant de nous recevoir à ses bureaux.", a confié Franck Bi Ballo Zoro, premier responsable de l'ICC.


En Côte d'Ivoire, les populations dénoncent depuis peu la cherté de la vie, une position que le Gouvernement a relativisée lors d'une conférence de presse tenue le dimanche dernier par le Ministre du commerce et de l'industrie Souleymane Diarrassouba.


Jean Chrésus, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La marche contre la cherté de la vie avortée, la police déployée au point de rassemblement, les initiateurs priés de quitter les lieux
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Kiokiokiokio!!! Et pourtant, le djouvernement cedeao déroule le tapis rouge à isiaka diaby et ses microbe dans tout abidjan. On lui permet même l'entrée au plateau avec des gbaka, là où les gbaka sont interdits. Pour ne citer que ce siaka diaby. Ce régime moribond n'a plus honte. Il fait maintenant tout à la je m'en fous. Ça fait pitié.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Ce djouvernement a sérieusement peur d'un quelconque soulèvement du peuple. La dictature d'une autre époque bat son plein au dramanistan. Si les microbes du rdr décident aujourd'hui d'organiser une journée de remerciement au sauteur de clôtures des lagunes, ils n'auront même pas besoin d'autorisation. Le tapis rouge leur est déjà déroulé. Ils feront tout ce qu'ils veulent dans tout abidjan. Votre fin va vraiment faire pitié, puisque que vous le vouliez ou pas, vous allez perdre ce pouvoir. Bande d'inconscients. Tampiri
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Felicitations aux organisateurs. C est un grand pas que d essayer dans ce pays ou juste les marches de soutien au Rdr-Rhdp don’t seules authorisees. Bravo a vous de vous soucier au plus Grand nombre et d avoir voulu etre nos voix
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Dieu merci. Je n'ai pas eu pour fonction policier. Après c'est venir siffler à gorge déployée sur les routes. De toutes les manières leurs femmes vont dans le même marché que les nôtres.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Dieu merci. Je n'ai pas eu pour fonction policier. Après c'est venir siffler à gorge déployée sur les routes. De toutes les manières leurs femmes vont dans le même marché que les nôtres.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement