Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : « Je n'ai ni les compétences ni les attributs pour bloquer un appel d'offre. Notre mal commun ici, c'est le défaut d'instruction et d'information », réplique le maire de Danané
 

Côte d'Ivoire : « Je n'ai ni les compétences ni les attributs pour bloquer un appel d'offre. Notre mal commun ici, c'est le défaut d'instruction et d'information », réplique le maire de Danané

 
 
 
 6430 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 juillet 2021 - 15:56

Ouattara Lacina maire de Danané au micro (ph KOACI) 



Le maire de la commune de Danané, Ouattara Lacina qui fait face à une accusation de non transparence dans les appels d'offres dans sa localité, a, dans un entretien accordé à KOACI, balayé du revers de la main ces reproches à son égard. En effet, à travers un courrier adressé à l'Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) qui dénoncerait une prétendue ingérence du maire dans des dossiers d'appels d'offres, le premier magistrat de Danané a réfuté ses accusations qualifiées de mensongères et invite ses accusateurs dissimulés sous le couvert de l'anonymat, à présenter des preuves de leurs dires.


« L'exécutif local, responsable des marchés publics est le service technique de la mairie. Ce service est en charge de la passion du marché pour le compte de la personne publique que nous représentons. À ce titre, il met en œuvre les procédures de passation des marchés, les signent et veille à leur exécution.


 

Les principes de séparation des fonctions prévus à l'article 9 du code des marchés publics, ont été respectés. Toutesfois il faut rappeler qu'il appartient à la personne publique de déterminer les niveaux auxquels les besoins doivent être pris en compte et appréciés au regard des seuils fixés pour la passation des marchés publics. 


Vous savez, certains de nos entrepreneurs refuse d'apprendre de leurs erreurs et accusent très souvent. Notre mal commun ici, c'est le défaut d'instruction et d'information. Pourtant l'information est aujourd'hui accessible à tous ! Le bon sens souhaite qu'on se renseignent et s'informent sur un sujet avant de se prononcer. En effet, celui qui ne sait pas, et qui ne sait pas se taire, ne sait pas n'on plus parler.


Maintenant, s'ils ont des preuves de violation manifeste des procédures dans la passation des marchés, qu'ils les présentent pour éclairer l'opinion publique.


Mais ce n'est pas parceque tu n'as pas pu avoir un Dossier d'Appel d'Offres (DAO), que tu dois écris des contre-vérités. Ce n'est ni moi, ni mes adjoints et ni mon cabinet qui vendons les DAO, c'est le rôle des services compétents de le faire. Le principe de séparation des fonctions a été garanti par des procédures et des mécanismes qui respectent le principe de séparation des fonctions telles que prescrit dans le code des marchés publics en Côte d'Ivoire. 


J'invite donc l'entrepreneur anonyme à acheter et lire le code des marchés publics en Côte d'Ivoire. Certainement qu'il ne l'a jamais lu, sinon qu'il saurait que le maire ne gère pas ça.» a précisé le premier magistrat de la commune de Danané, docteur Ouattara Lacina, invitant toujours ses détracteurs à apporter les preuves de leurs accusations.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : « Je n'ai ni les compétences ni les attributs pour bloquer un appel d'offre. Notre mal commun ici, c'est le défaut d'instruction et d'information », réplique le maire de Danané
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Ce maire est un VRAI Menteur comme certains du régime actuel...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement