Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Assaillies par les orpailleurs clandestins, les populations de Béttié demandent une équipe de la brigade de répression
 

Côte d'Ivoire : Assaillies par les orpailleurs clandestins, les populations de Béttié demandent une équipe de la brigade de répression

 
 
 
 6918 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 06 août 2021 - 15:33

Des orpailleurs à Béttié (Ph) 


L’orpaillage clandestin est devenu un phénomène inquiétant pour les populations de Bettié, localité située dans la région de l'Indénié-Djuablin, comme elles l’ont confié à KOACI ce vendredi 06 août 2021.


Selon les habitants de cette partie de l’Est du pays, depuis quelques années les orpailleurs clandestins se sont installés sur le fleuve de la Comoé.


« Ils étaient d’abord dans le village de Manamanasso puis rapprochant ainsi les campements environnants Bettié comme Sarabanan, Baoulékro, Toile, Adoukoffikro, kossonoukro et maintenant à Bettié », confie une source locale.

À en croire les populations malgré leurs interventions auprès des autorités administratives et sécuritaires rein n’y fit jusqu’à ce jour.


« Avec leur présence dans notre localité, c’est le grand banditisme, la prostitution, etc. », relève-ton avant de lancer un appel aux autorités. 


 

« Nous demandons ainsi au gouvernement de nous aider en mutant une équipe de la brigade de répression à l'infraction au code minier pour régulariser cette situation. »


Le Conseil national de la sécurité (CNS) tenu le 1er juillet 2021 a autorisé la création d’un Groupement Spécial de Répression de l’Orpaillage Illégal.


Ce groupement devrait être composé de 560 éléments dont 460 gendarmes et 100 agents des Eaux et Forêts, spécialement équipés pour intervenir sur l’ensemble du territoire et viendra intensifier la répression des infractions au code minier.


L’orpaillage clandestin s'est davantage développé ces deux dernières décennies, favorisé par la crise politico-militaire de 2002 et celle post-électorale de 2011. On estime à environ 500 000 le nombre de personnes qui dépendent de l’orpaillage clandestin en Côte d’Ivoire. Ce fléau qui a pris de l’ampleur menace également la sécurité alimentaire par la destruction de plusieurs plantations au profit de la recherche de l’or.


 

Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Assaillies par les orpailleurs clandestins, les populations de Béttié demandent une équipe de la brigade de répression
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Dans 15 ans vous allez crier Yes.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement