Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : BTS 2021, Diawara annonce la suppression des filières non porteuses d'emplois, les 56750 candidats invités à se détourner de la fraude
 

Côte d'Ivoire : BTS 2021, Diawara annonce la suppression des filières non porteuses d'emplois, les 56750 candidats invités à se détourner de la fraude

 
 
 
 19278 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 août 2021 - 09:45

Diawara ce lundi matin à Yopougon (ph KOACI)


Les épreuves écrites du Brevet de technicien supérieur (BTS) ont démarré aujourd'hui et se dérouleront du 9 au 12 août 2021 sur toute l'étendue du territoire national. Adama Diawara, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a procédé à leur lancement officiel, ce matin au lycée classique de Cocody au collège Williams Ponty de Yopougon.


Ce sont au total, 56750 candidats qui affronteront les épreuves écrites en attendant les épreuves pratiques prévues du 16 au 21 août prochain.


Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a recommandé aux candidats d'éviter toutes tentatives de fraudes, parce qu'il ne sert à rien de tricher et a promis endiguer ce fléau qui n'honore pas le système éducatif ivoirien.


« Il n'y a pas de quoi à être stressés, pour la simple raison que les sujets sur lesquels ils vont plancher ont trait à ce qu'ils ont appris durant l'année scolaire. Tous ceux qui ont bossé correctement n'ont rien à craindre, puisqu'on leur demandera de rendre ce qu'ils ont appris pendant l'année scolaire. Je leur demande d'éviter toutes tentatives de fraudes parce que cela ne sert à rien. La tricherie n'honore pas le candidat ainsi que notre système éducatif. Nous allons faire en sorte que la fraude soit endiguée le maximum possible », a-t-il déclaré.

Adama Diawara a, à l'occasion de la visite du centre du lycée classique, confié à la presse que dans le cadre de la réforme du BTS, la Côte d'Ivoire a reçu un financement de la Banque mondiale. Selon lui, dans cette réforme, l'accent sera mis sur les filières porteuses d'emplois et celles qui ne le sont pas seront supprimées.


 

« Au niveau des innovations. Attendons-la reforme du BTS. Nous avons un financement de la Banque mondiale pour la reforme du BTS. Les innovations interviendront très rapidement quand nous aurons finis de procéder la reforme du BTS. Cela va constituer à regarder le bassin de l'emploi, savoir quelles sont les filières porteuses d'emplois au niveau du BTS. Les filières qui ne seront pas porteuses d'emplois seront supprimées on ne retiendra que les filières porteuses d'emplois. Il faut attention, nous sommes dans un processus d'adéquation formation emplois, pour faire en sorte que les diplômés puissent s'insérer facilement au niveau du marché. Pour les filières porteuses d'emplois, nous allons revisiter les curricula de commun accord avec le secteur privé », a expliqué, le ministre Adama Diawara.

En principe le 23 septembre 2021, les premiers résultats d'admissibilité paraîtront. Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé que cette année, le nombre de candidats a augmenté par rapport à l'année dernière.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Sur les 56750 candidats, nous avons 73% qui sont dans les 10 filières tertiaires, les 27% restants sont dans les 23 filières industrielles. Alors, l'année dernière, il faut reconnaître que les résultats n'avaient pas été éloquents par rapport à 2019, nous avons connu une chute de 20,45%, ce qui faisait que pour le BTS 2020, on avait un taux d'admissibilité qui était de 52,9 %. Cette année j'ose espérer que les choses iraient mieux », a-t-il mentionné.


 

Adama Diawara a affirmé que la chute du taux des admis était due l'année dernière notamment à l'impact négatif des apprentissages de la COVID-19. Il est convaincu que cette année, comme l'impact de la COVID-19 a été amoindri, normalement, les résultats attendus seront assez bon.


« L’année dernière, nous avons procédé à une lutte acharnée de la fraude. Cette année ça sera le cas de sorte que les résultats qui seront affichés soient en corrélation avec le niveau d'apprentissage des apprenants », a prévenu le Ministre.

C''est après l'étape de Cocody que le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique s'est rendu à Yopougon.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : BTS 2021, Diawara annonce la suppression des filières non porteuses d'emplois, les 56750 candidats invités à se détourner de la fraude
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Qu'est ce qui vous empêche de proposer BTS Attieke Option Garba, au lieu de BTS IA Intelligence Artificielle, on devra quand même passer par BTS Intelligence d'abords...est ce que vous comprenez ? Je dirais est ce que vous voyez !?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Des filières porteuses d'emplois. De quoi ce continent souffre ? Qui vous dit que je dois travailler !? Est ce que j'ai besoin d'emploi ? Laissez moi vivre ! Voilà...Un pays n'est pas une entreprise ! Si je veux je fais un peu de cordonnerie, après je vends un peu de pains, ou des brochettes, et vous payez . Est ce que vous voyez. Et vous les mangez n'est ce pas ? Laissez moi vivre...Si vois voulez m'aider un BTS Choukouya Option Niger pour faire exotique...ils ont une poudre de piment de la région... Qui pique. Laissez moi vivre.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Bon beh on est où !? Dans le train de l'émergence. On est arrivé ? Ou on démarre pour le développement ? J'espère que mes petits fils verront le développement. On dirait que ceux qui ont démarré le train de l'émergence ne savent pas ou le chauffeur du train est !? Mais on fait comment pour descendre de ce train !? Un train à 3 Wagons...suivez mon regard...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement