Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Dans une sous-préfecture de Gbêkê, un marché de gros mis en place par des femmes productrices de vivriers
 

Côte d'Ivoire : Dans une sous-préfecture de Gbêkê, un marché de gros mis en place par des femmes productrices de vivriers

 
 
 
 2729 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 18 août 2021 - 00:10

Des participantes à la cérémonie de la FACSVCI à Languibonou (ph KOACI) 



Exerçant dans le domaine du vivrier, un groupe de femmes s’adonnant à la production de manioc, la banane plantain, l’arachide et le riz, issu des localités de Béoumi, Sakassou, Botro, Diabo, Brobo, Djébonoua et Languibonou, et réuni au sein de la Fédération des Sociétés Coopératives Agricoles de Côte d’Ivoire (FACSVCI), créée en mars 2021, a organisé ce lundi 16 août 2021 à Languibonou, localité située sur l'axe Bouaké-Béoumi, une cérémonie d'échange avec des partenaires et la présentation d'un marché de gros, mis en place par ces dernières.


Cette activité de ce jour, visait à faire savoir de façon officielle à l’Office d’aide à la Commercialisation des Produits Vivriers (OPCV), la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS), l'entreprise de communication DYA-NVY groupe et la direction régionale de l'agriculture qui sont des partenaires, les actions qu'elles mènent sans une quelconque aide de qui que ce soit.


 

Faire la promotion des actions des femmes de Languibonou regroupées dans la FACSVCI, tel est, à en croire Ouraga Yves Bony, le président-fondateur de cette organisation professionnelle agricole, l'objectif de cette rencontre. Ainsi, un marché dit de gros a été créé par ces femmes à Languibonou et à Brobo. Un autre prévu à Diabo, est en cours de construction apprend-on. Dans cette dynamique, Silué Abou, agent à l'antenne régionale de l'OPCV de Bouaké, a expliqué à ces femmes que sa structure apportera son aide à la FACSVCI pour la commercialisation des produits qui seront sur le marché de gros de Languibonou.


Venues de Botro, Diabo, Brobo et autres recoins du Gbêkê, environ 600 femmes membres de cette fédération qui n'ont que pour activités la production du vivrier, étaient non seulement présentes pour se faire connaître, mais plaider auprès des autorités, cadres et autres structures, afin de leur venir en aide. « Je remercie ces femmes qui nous ont associé à cet événement. Notre objectif, c'est de donner de la visibilité aux actions de ces femmes-là, étant donné que nous sommes dans cette dynamique de promotion de l'entrepreneuriat féminin. Nous sommes venus les soutenir... » a indiqué Assitan Coulibaly, présidente de DYA-NVY qui ajoute que ces femmes de la FACSVCI, participeront cette année à la 3ᵉ édition du concours initié par sa structure de communication, mettant en exergue les femmes battantes ou entreprenantes.



T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dans une sous-préfecture de Gbêkê, un marché de gros mis en place par des femmes productrices de vivriers
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter