Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  MACA, une Fondation dénonce les conditions de détention dans les blindés et affirme que, des prisonniers en fin de peine sortent aveugles
 

Côte d'Ivoire : MACA, une Fondation dénonce les conditions de détention dans les blindés et affirme que, des prisonniers en fin de peine sortent aveugles

 
 
 
 3767 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 18 août 2021 - 20:39

Bintou Diaby 



Une grève des gardes pénitentiaires paralyse depuis ce marin, les 33 prisons de la Côte d'Ivoire dont la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA).


24 heures plus tôt des pensionnaires de la MACA, avaient reçu la visite de la Fondation Bafingo pour l'humanité de Babily Dembélé, président du Congrès ivoirien pour le développement et la paix (CIDP), très connu dans le milieu carcéral pour avoir y séjourné. Elle a fait don de 1000 baguettes de pain et 1000 boîtes de conserves à certains prisonniers.


Ces dons étaient destinés aux malades de l'infirmerie, les malades du bâtiment B, les démunis, les oubliés, les femmes et autres.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


« La fondation Bafingo pour l’humanité est une association à but non lucratif qui a pour objectif de venir en aide aux populations vulnérables. Nous menons ainsi des activités en faveur des orphelins, des veuves et surtout des populations en difficulté comme les prisonniers. En ce qui concerne les prisonniers, nous avons commencé un projet depuis quelques mois qui s’appelle « Un sourire pour un détenu ». Ce projet consiste à apporter des vivres et non-vivres aux prisonniers. Il faut signifier que spécifiquement au niveau de la MACA nous avons quatre types de prisonniers. On a les malades, les démunis qui sont pour la plupart de familles pauvres et qui ne peuvent pas avoir de l’assistance de la part de ces familles-là, et puis il y a les oubliés qui ne reçoivent aucune visite et qui sont laissés pour compte. Enfin, il y a les démunis qui sont au niveau des blindés », a expliqué Bintou Diaby, Secrétaire générale de Bafingo pour l’humanité.


Au cours de cette cérémonie de remise de don, elle a dénoncé les conditions de détention dans les blindés, révélant au passage que de nombreux détenus n’ont pas droit à la lumière et certains sortent aveugles après avoir purgé leur peine.


« Là-bas (aux blindés), vous allez trouver de nombreux détenus où il n’y a pas de lumière. Certains mêmes sont sortis aveugles. Ce sont des personnes qu’il faut soutenir au jour le jour. Et le projet est en faveur de ces quatre groupes de prisonniers pour leur permettre d’avoir un petit sourire afin qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls dans cette situation », a précisé, la SG.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Bintou Diaby a enfin lancé un appel aux associations, aux organisations et aux personnes de bonnes volontés à venir en aide aux prisonniers, car la fondation Bafingo pour l’humanité ne peut pas à elle seule satisfaire tous les besoins de ces personnes vulnérables au quotidien.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : MACA, une Fondation dénonce les conditions de détention dans les blindés et affirme que, des prisonniers en fin de peine sortent aveugles
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter