Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  EV et vie chère, préoccupations de Taama après la gratuité des frais scolaires
 

Togo : EV et vie chère, préoccupations de Taama après la gratuité des frais scolaires

 
 
 
 1388 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 23 août 2021 - 13:32


Le député Gerry Taama (ph)


Le député togolais de l’opposition, Gerry Taama, a salué les deux dernières décisions prises par le gouvernement dont la gratuite des frais d’inscription et de scolarité dans le secondaire public mais s’est montré préoccupé pour les Enseignants volontaires (EV) et la vie chère.


La réaction de Taama est intervenue après que le gouvernement ait annoncé le 21 août dernier, avoir décidé de la gratuité des frais d'inscription et de scolarité pour les collèges et lycées publics à travers tout le pays pour l'année scolaire 2021-2022.


 

Outre la gratuité des frais d’inscription et de scolarité, le gouvernent a décidé de la prise en charge de la tranche sociale des factures d'eau et d'électricité pour le mois d’août 2021. Le gouvernement a justifié ces mesures par la « poursuite des actions de renforcement de la résilience des populations togolaises, conformément à l’engagement de Faure Gnassingbé de ne laisser personne sur le côté».


Dans une publication sur sa page Facebook , le président du parti Nouvel Engagement Togolais (NET), principale voix de l’opposition togolaise au parlement a écrit concernant les EV que « que ne pouvait-on pas leur prévoir, en reconnaissance de leur engagement citoyen, une prime de rentrée, de 100 000 F pour les encourager à continuer à servir la République ? » En soutenant son plaidoyer, le député Taama a ajouté qu’ « il n'est pas tard d'envisager une telle mesure ».


Pour ce qui est de la prise en charge par l’Etat de la tranche sociale des factures d’eau et d’électricité pour le mois d’août 2021, Taama a évoqué un problème qui affecte toute la population. Il a émis le vœu que « le gouvernement soit plus prompt à agir contre les effets de la Covid-19 que contre la vie chère ».


En partant de ses constats, il a écrit noir sur blanc être « certain que la flambée des prix des produits alimentaires de première nécessité a fait plus de victimes que la Covid-19 dans notre pays ».


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : EV et vie chère, préoccupations de Taama après la gratuité des frais scolaires
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour la relève ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi...
 
2122
Oui
32%  
 
4371
Non
66%  
 
123
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement