Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Académie militaire Georges Namoano, 70 sous-lieutenants pour la défense nationale
 

Burkina Faso : Académie militaire Georges Namoano, 70 sous-lieutenants pour la défense nationale

 
 
 
 2209 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 29 août 2021 - 10:22



Soixante-dix sous-lieutenants de la promotion «Renaissance», nouvellement sortis de l'Académie militaire Georges Namoano ont reçu leurs épaulettes et diplômes, s'engageant pour la défense de la patrie, face au péril djihadiste. 


C'est à travers une cérémonie de port d’épaulettes que les élèves-officiers d'active de la 20e promotion et des élèves-officiers spécialistes de la 11e promotion de l'Académie militaire Georges Namoano ont effectué leurs sortie. 


Baptisée promotion « Renaissance » par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, cette cuvée de l’Académie militaire Georges Namoano est forte de 60 élèves-officiers d’active, soit 38 Burkinabè et 22 venus de 13 pays amis (Bénin, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo) et de 10 élèves-officiers spécialistes, tous de nationale burkinabè.


Selon le chef de l’Etat, la «Renaissance » doit permettre d’avoir une armée qui non seulement va se battre pour la défense de la patrie mais elle doit permettre également de créer un certain type de relation avec les civils.


 

Ils sont désormais des officiers avec le grade de sous-lieutenant, « capables de répondre aux défis de nos pays et de commander pour venir à bout du terrorisme », a indiqué le délégué de la promotion, Jules-Christ Natama.


« Je vous engage à porter haut les valeurs d'abnégation, de persévérance et de l'excellence pour aborder les defis liés à la menace terroriste de plus en plus endogène et qui fragilise chacun de nos États » a déclaré parrain de la promotion, Yero Boly, ancien ministre de la défense nationale. 


Il a félicité ses filleuls pour « l'endurance et le sacrifice consentis durant ces années de formation et surtout pour le brillant résultat enregistré». 


Il les a invités à travailler avec rigueur, intégrité, humilié et engagement pour relever le défi de la lutte contre le terrorisme.


« Nous avons eu beaucoup de fierté à entendre ces jeunes officiers qui se sont engagés solennellement à défendre la patrie, à défendre le peuple burkinabè jusqu’au sacrifice suprême », a déclaré le président du Faso, Roch Marc Christian. 


 

 Le chef de l’Etat a rendu un vibrant hommage « à toutes ces personnes, aux forces de défense de sécurité qui sont tombées, des civils qui ont perdu la vie au cours de cette lutte contre le terrorisme ».


Le chef d’Etat-major général des armées, le général Moise Minougou a pour sa part exprimé sa « gratitude au président du Faso pour la confiance renouvelée aux activités des forces armées nationales ». Selon lui, cette cérémonie de sortie promotion est « une étape importante dans le renforcement des forces armées ».


Sur le champ de la lutte contre le terrorisme, le général Minougou a annoncé plusieurs initiatives entreprises par le gouvernement. Il s'agit de la mise en œuvre d'un recrutement triennal, la création d'un régiment d'infanterie à Diapaga, le renforcement des équipements majeurs

des armées, notamment en moyens terrestres et aériens et l'ouverture officielle des bases opérationnelles avancées de l'armée de l'air et le renforcement de la coopération opérationnelle le long des frontières.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Académie militaire Georges Namoano, 70 sous-lieutenants pour la défense nationale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement