Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Bingerville, bagarre entre le chef du village d'Elokaté et des jeunes, de nombreux blessés, l'ordre rétabli par la Gendarmerie
 

Côte d'Ivoire : Bingerville, bagarre entre le chef du village d'Elokaté et des jeunes, de nombreux blessés, l'ordre rétabli par la Gendarmerie

 
 
 
 19901 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 05 septembre 2021 - 12:44



Une violente bagarre ayant occasionné de nombreux blessés a éclatée hier en fin d'après-midi dans le village d'Elokaté dans la commune de Bingerville entre Affran Adjé, ancien chef et des jeunes.


A l'origine de cet incident malheureux, une affaire de vente de plusieurs parcelles de terrains par l'autorité coutumière pour plusieurs milliards FCFA.


Selon les informations en notre possession, le chef du village d'Elokaté aurait fait ces transactions dans le village sans informer au préalable, les jeunes et n'aurait pas daigné leur faire un point des ventes à la jeunesse.


La démarche des jeunes n'a pas été appréciée par le chef Affran Adjé qui en représailles a assommé l'un de ses hôtes avec une bouteille qui était à sa portée.


 

Face à l'attitude du chef du village, les jeunes vont alors chercher du renfort, pour en découdre avec lui et ses partisans.


Alertée, la gendarmerie, s'est déployée dans le village pour calmer les ardeurs des différents protagonistes.


Affran Raphaël, un proche de l'ancien chef, affirme que la bagarre a éclatée dans le village, parce que des jeunes se sont rendus au domicile du chef et l'ont blessé ainsi que certains membres de sa famille.


Il annonce par ailleurs, la tenue, vendredi prochain d'une cérémonie pour la désignation du successeur de Affran Adjé. Ce dernier assure que c'est lui qui a sollicité la gendarmerie, aux fins de ramener le calme à Elokaté.


 

Nous apprenions également qu'après 15 ans de gestion, le chef Affran Adjé, refuserait de céder le pouvoir à son successeur, issu des Tchagba, la génération régnante depuis janvier 2021, selon les rites Atchan.


«Affran Adjé a prévu d'introniser, vendredi prochain, un autre successeur, à sa convenance. Or, selon quelques habitants dudit village, cette deuxième fête de désignation d'un autre chef, appelée Afatchuê, est en violation des us et coutumes en pays atchan puisque pareille cérémonie a déjà eu lieu le 20 novembre 2020 », ont mentionné des partisans du nouveau chef désigné.


Les risques d'un nouvel affrontement seraient perceptibles dans le village d'Elokaté, parce que, les partisans du chef sortant estiment que le nouveau chef ne pourra prendre fonction que lorsqu'il auration en sa possession, un arrêté préfectoral.

Est-ce à dire que le successeur de Affran Adjé n'a-t-il pas ce document ! Affaire à suivre.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bingerville, bagarre entre le chef du village d'Elokaté et des jeunes, de nombreux blessés, l'ordre rétabli par la Gendarmerie
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Je cite: 1) "Nous apprenions également qu'après 15 ans de gestion, le chef Affran Adjé, refuserait de céder le pouvoir à son successeur, issu des Tchagba, la génération régnante depuis janvier 2021, selon les rites Atchan". 2) "les partisans du chef sortant estiment que le nouveau chef ne pourra prendre fonction que lorsqu'il auration en sa possession, un arrêté préfectoral". -Ce chef sortant a complètement oublié les coutumes et traditions de ses propres ancêtres, à cause de l'argent... -Il ne veut pas céder le pouvoir, et ce sont les préfets nommés par cette dictature qui doivent désigner qui est chef, exactement comme AFFI qui confisque le FPI avec l'aide de la justice aux ordres de Dramane. -Le Pr Gbagbo décide de lui laisser l'enveloppe, il sort de ses gonds...héééé, la côte d'Ivoire NOUVELLE !!
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Calme...Calme....
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement