Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Devant le RHDP, PDCI, UDS, FPI à Botro, un élu martèle « la vraie guerre que nous devons mener, c'est la guerre pour le développement »
 

Côte d'Ivoire : Devant le RHDP, PDCI, UDS, FPI à Botro, un élu martèle « la vraie guerre que nous devons mener, c'est la guerre pour le développement »

 
 
 
 9307 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 11 septembre 2021 - 09:09

Les différentes personnalités présentes à Botro dans le cadre la rencontre dénommée Retrouvailles Fraternelles (ph KOACI) 



À l'initiative de dame Rébecca Yao, fille et cadre RHDP de la région de Gbêkê, par ailleurs présidente de l'association Diabo Ville Émergente, une rencontre dénommée « Les Retrouvailles Fraternelles » réunissant des élus et cadres de différentes couleurs politiques notamment le PDCI, le RHDP et l'UDS en vue de parler de Paix et réconciliation entre frères, sœurs, cadres et élus du même pays, a eu lieu ce vendredi 10 septembre 2021 au foyer polyvalent Nanan Totokra de Botro. Après les civilités chez les têtes couronnées, suivie d'une visite à l'Usine des Femmes de Côte d'Ivoire (USIFEM) situé à Diabo, à en croire Rébecca Yao, s'adressant à ses invités, « À cause de l'atmosphère de méfiance dans laquelle nous nous trouvons en Côte d'Ivoire, il faut souvent un certain courage pour créer le rapprochement. Votre présence ici démontre que vous êtes attachés à la Paix et à la Concorde. Notre pays a besoin de ce genre d'évolution significative.


RHDP, FPI, EDS, PDCI, UDPCI, la société civile et les FDS sont aujourd'hui ensemble, c'est une scène devenue malheureusement rare. La vision partagée qui nous réunit aujourd'hui, est celle de la Côte d'Ivoire rassemblée et c'est le vœu cher du président de la République SEM Alassane Ouattara qui a instruit nous les cadres à travailler au raffermissement des liens en tendant la main à tous les acteurs de la vie politique.


Nous sommes des leaders et le leader, c’est celui qui rassemble dans sa famille, mais bien au-delà pour sauver les bonnes valeurs de Paix, d'Unité et de Concorde. C'est à nous de créer les conditions d'une paix durable et cette belle tribune aujourd'hui, nous conforte dans ce projet. Car il y a une lueur d'espoir, et nous emboîtons ainsi le pas à nos leaders les présidents Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo qui sont déjà engagés pour le retour de la cohésion nationale... »


 

Présent à cette cérémonie en tant que représentant du plus vieux parti politique ivoirien, le député de Prikro dans la région du Iffou Isaac Kouamé Adi, n'a pas manqué de saluer la présence des différentes délégations présentes pour démontrer leur attachement à la réconciliation vraie, la cohésion et la stabilité du pays. « Quand Madame Rébecca Yao m'a appelé en me disant de faire l'effort d'être là, je lui ai dit que si c'est pour parler de Paix en Côte d'Ivoire, je suis prêt. Même si c'est à minuit ou deux heures du matin, je suis prêt (...) Je voudrais ainsi partager avec vous ma vision pour la paix et la réconciliation nationale en Côte d'Ivoire.


Je voudrais remercier madame Rébecca Yao car il y eu tellement de discours mais elle, n'en fait pas. Elle passe à l'acte. Ce dont les Ivoiriens ont besoin, c'est l'acte. Il faut poser l'acte de réconciliation. Partout où nous passons, elle parle de réconciliation et cohésion sociale.


Le vrai défi, la vraie guerre que nous devons mener, c'est la guerre pour le développement. Nous sommes tous ici présents et quelque soit notre parti politique, nous avons besoin d'une Côte d'Ivoire développée. Pour avoir une Côte d'Ivoire développée, il nous faut la paix et pour avoir la paix, il nous faut une réconciliation nationale vraie. Pour avoir une réconciliation vraie, il faut identifier les causes de nos conflits. Les déminer, les régler pour qu’une bonne fois pour toutes, il y est la paix durable... » a indiqué l'honorable Isaac Kouamé Adi venu de Prikro, qui n'a pas manqué de saluer la mémoire des personnes tombées dans cette localité du fait des dernières crises.


Tour à tour, le professeur Amouan Hubert, représentant le ministre de la réconciliation KKB, le représentant de l'honorable Michel Gbagbo et la représentante de la commission nationale des droits de l'homme, ont émis le souhait de voir une Côte d'Ivoire rassemblée dans la Paix et la réconciliation, gage de développement durable. Enfin, une action de planting d'arbres a mis fin à la journée.


 


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Devant le RHDP, PDCI, UDS, FPI à Botro, un élu martèle « la vraie guerre que nous devons mener, c'est la guerre pour le développement »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour la relève ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi...
 
2122
Oui
32%  
 
4371
Non
66%  
 
123
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement